1. / Maladies
  2. / Drogues et addictions
  3. / Tabagisme

90% des adolescents fumeurs se fournissent chez les buralistes

Alors que la vente de tabac est interdite aux mineurs, une étude menée à Paris révèle que neuf adolescents sur dix se rendent chez les buralistes pour s’acheter leurs cigarettes.

Rédigé le

90% des adolescents fumeurs se fournissent chez les buralistes

"Les enfants nés aujourd'hui seront la première génération d'adultes sans tabac". C'était l'ambition du gouvernement lorsqu'il a lancé, il y a deux ans, son Programme national de réduction du tabagisme, le PNRT. Un plan qui implique les buralistes, considérés comme des acteurs privilégiés pour limiter l'accès des mineurs au tabac.

Mais la réalité est toute autre. En 2011, en France, 42% des jeunes âgés de 17 ans fumaient. Et aujourd’hui encore, ils se fournissent majoritairement dans les bureaux de tabac. C'est ce que révèle une étude publiée dans Revue des maladies respiratoires et menée par le Pr Bertrand Dautzenberg, pneumologue à l'hôpital La Pitié-Salpêtrière (AP-HP).

Les auteurs ont interrogé 7.025 collégiens (âgés de 12 à 15 ans), 3.299 lycéens mineurs (âgés de 16 à 17 ans) et 3.243 lycées majeurs. L'enquête révèle que 3,2% des collégiens, 19% des lycéens mineurs et 22% des lycées majeurs fument occasionnellement ou quotidiennement. Parmi les fumeurs quotidiens, 90,7% ont reconnu se fournir directement au bureau de tabac.

L'étude précise également que plus l’achat a eu lieu jeune, plus le niveau de dépendance est élevé. Ainsi, "avoir acheté du tabac avant 12 ans chez un buraliste était associé à un score de dépendance à 16-17 ans élevé, comparé à ceux qui n’avaient acheté chez un buraliste qu’après 15 ans".

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24