1. / Maladies
  2. / Drogues et addictions

Inde : un centre soigne les accros aux jeux vidéo

En Inde, de plus en plus d'ados s'enferment dans une vie virtuelle en passant des heures sur les réseaux sociaux ou devant un jeu vidéo, à tel point que cette addiction est devenue un problème de santé publique. Dans le Sud, l'Institut national en santé mentale et neurosciences a donc ouvert en 2014 une consultation spécialisée pour les patients souffrant de cyberdépendance.

Rédigé le

Inde : un centre soigne les accros aux jeux vidéo

Cette consultation entièrement dédiée à la cyberdépendance a été créée en 2014 pour les accros des nouvelles technologies et des réseaux sociaux. Les patients y sont pris en charge par une équipe de psychologues.

Les patients sont en majorité des jeunes âgés de 16 à 22 ans pour qui l'usage des réseaux sociaux ou des jeux vidéo est devenu maladif. "Je construis les discussions en association avec les patients. Je n'insiste pas sur le fait de réduire leur temps passé devant les jeux vidéo mais je leur demande plutôt de travailler sur leur sommeil, sur leur alimentation… Ainsi, j'établis une négociation avec l'adolescent et en même temps, j'incite sa famille à remarquer ses progrès et à l'encourager", explique Manoj Kumar Sharma, psychologue.

À ces consultations s'ajoutent des sessions de yoga. Cette discipline très pratiquée en Inde est considérée comme une médecine alternative. Elle permet aux patients de gérer leur humeur, d'améliorer leur sommeil et de stabiliser leur état psychologique.

En deux ans, 300 patients ont bénéficié de ce programme thérapeutique. Mais en Inde, le corps médical s'inquiète face à l'augmentation du nombre de jeunes présentant des symptômes d'addiction aux nouvelles technologies.

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24