1. / Maladies
  2. / Diabète

Enfants, diabète et autonomie

Deux millions de personnes sont atteintes de diabète en France. Parmi les malades, on compte 15 000 enfants. Des enfants essentiellement concernés par le diabète de type 1 : le diabète insulinodépendant. Comment ces enfants gèrent-ils la maladie au quotidien ? Quelles sont les différences entre les types de diabète ?

Rédigé le , mis à jour le

Enfants, diabète et autonomie
Enfants, diabète et autonomie
Sommaire

Qu'est ce que le diabète juvénile ?

AD_diabete_enfants_presentation.flv
Marina Carrère d'Encausse et Michel Cymes expliquent le diabète juvénile.

Il y aurait, en France, environ 15.000 enfants et adolescents diabétiques. 1700 nouveaux enfants de moins de 15 ans déclarent un diabète chaque année. Et 40% arrivent à l'hôpital dans un état grave. Ces enfants sont atteints, dans la très grande majorité des cas, de diabète de type 1, appelé aussi diabète insulino-dépendant, ou diabète maigre, qui dure toute la vie. Une campagne d'information lancée par l'Aide aux jeunes diabétiques (l'AJD), vient de démarrer. Son but : attirer l'attention des parents sur les symptômes du diabète de l'enfant.

On parle de diabète quand l'organisme n'arrive pas à réguler le taux de sucre dans le sang, celui-ci augmente et dépasse les 1,26 g/l, c'est l'hyperglycémie.

Normalement, le taux de sucre dans le sang appelé glycémie, est régulé par une hormone du pancréas, l'insuline. Après un repas riche, le taux de sucre dans le sang augmente. Le pancréas libère alors de l'insuline. Son rôle va permettre au sucre de quitter le sang et d'entrer dans les cellules de l'organisme, pour qu'elles puissent soit le stocker comme les cellules du foie, soit l'utiliser comme combustible, c'est le cas des cellules du muscle qui vont brûler le sucre pour pouvoir se contracter. Résultat, le surplus de sucre dans le sang diminue et le taux de glycémie redevient normal. Inversement, quand la quantité de sucre dans le sang est trop basse, la sécrétion d'insuline est inhibée, le sucre qui a été emmagasiné ressort des cellules de stockage et se retrouve dans le sang, la glycémie redevient à nouveau normale.

Dans le diabète de type 1, les cellules du pancréas qui synthétisent l'insuline, les îlots de Langerhans, sont détruites par les cellules de défense. C'est une réaction auto immune, le système de défense se retourne contre l'organisme. Résultat, il n'y a plus d'insuline, le sucre n'entre plus dans les cellules et s'accumule dans le sang. Les symptômes n'apparaissent pas tout de suite, mais seulement lorsque 80 à 90 % des cellules productrices d'insuline sont déjà détruites : augmentation de la soif et de la faim, élimination excessive des urines, perte de poids, fatigue...

Des séjours pour apprendre à se soigner

132-diabete_enfant_colonie.flv
Reportage au coeur d'une colonie pour enfants atteints de diabète

Les diabétiques doivent apprendre à s'injecter régulièrement de l'insuline pour équilibrer leur glycémie. Un traitement difficile à suivre quand on est un enfant.

Les personnes diabétiques doivent également rechercher la présence d'acétone dans les urines. L'acétone est le résultat de la dégradation des graisses.

Sans insuline, le sucre ne peut plus être utilisé par les cellules comme source d'énergie. Pour fonctionner, les cellules vont brûler des graisses. Il va en résulter un déchet : l'acétone, qui s'accumule dans le sang et devient toxique pour l'organisme. Il provoque ce que l'on appelle une acidocétose.

Des gestes répétitifs qui sauvent la vie. Evaluer le taux de sucre dans son sang, celui de l'acétone dans ses urines, s'injecter régulièrement de l'insuline est le quotidien des patients diabétiques. Des gestes contraignants quand on est adolescent mais qui sauvent la vie.

Plusieurs fois par an, l'association Aides aux jeunes diabétiques organise des séjours pour aider les jeunes qui ont un diabète à se prendre en charge.

Côte recherche. Les chercheurs avancent aussi du côté d'un pancréas artificiel, une petite boîte qui remplacerait le pancréas. Les premiers essais ont déjà eu lieu à Montpellier. La thérapie génique progresse aussi.

 

Diabète des enfants : apprendre à le gérer

AD_diabete_enfants_traitements.flv
Romane gère son diabète grâce à une pompe à insuline.

Le diabète de l'enfant nécessite un traitement compliqué et exigeant. D'où l'importance de proposer une éducation thérapeutique à l'enfant, mais aussi à ses parents. Cela, dès l'annonce du diagnostic et tout au long du suivi, notamment en cas de changement de matériel.

Une alimentation à surveiller

AD_diabete_enfants_alimentation.flv
L'alimentation des enfants diabétiques doit être contrôlée. Il est indispensable qu'elle soit équilibrée.

Outre le traitement à l'insuline, l'alimentation des enfants est une préoccupation constante pour les parents d'enfants diabétiques.

En savoir plus sur le diabète

Articles et vidéos :

Questions/Réponses :

Site web :