1. / Maladies
  2. / Diabète

Diabète : attention les yeux !

Complication du diabète, la rétinopathie diabétique toucherait près d'un million de personnes en France. Lorsque le diabète n'est pas correctement soigné, l'excès de sucre dans le sang provoque une altération des vaisseaux de l'oeil, entraînant progressivement une baisse de la vision, pouvant aller jusqu'à la cécité totale.

Rédigé le , mis à jour le

Diabète : attention les yeux !
Diabète : attention les yeux !
Sommaire

Qu'est-ce que la rétinopathie diabétique ?

Marina Carrère d'Encausse et Michel Cymes expliquent la rétinopathie diabétique.

La rétinopathie diabétique concernerait un million de personnes en France. Il s'agit d'une complication du diabète qui, comme son nom l'indique, touche la rétine, à savoir toute la partie concave à l'intérieur de l'oeil. L'ensemble de la rétine est une zone très vascularisée, dont les cellules captent la lumière puis la transforment en une image. Pour que celle-ci soit nette, elle doit s'afficher sur une partie sensible : la macula.

Quand on est atteint de diabète, le taux de sucre dans le sang augmente (plus de 1,26 g/l). Cette augmentation peut être due parce que notre pancréas ne fabrique pas l'insuline, l'hormone qui permet au sucre d'entrer dans la cellule, (diabète de type 1) ou par ailleurs à une résistance des cellules de notre organisme. L'insuline est produite mais ce sont les cellules qui n'autorisent plus le sucre à entrer (diabète de type 2). Dans les deux cas, le sucre n'est ni stocké ni utilisé comme carburant, il s'accumule dans le sang, qui le transporte dans tout le corps, notamment dans l'œil à travers les vaisseaux de la rétine.

Si le diabète n'est pas correctement traité, cet excès de sucre devient dangereux. Lentement attaqués, certains petits vaisseaux de la rétine deviennent perméables, laissent passer du liquide et des acides gras, ce qui forme sur la rétine des petits oedèmes et des petits nodules cotonneux. D'autres petites artères se bouchent, des parties en amont se dilatent, ce sont des micros anévrismes.

Dépister de la rétinopathie diabétique

Il est indispensable pour les diabétiques de contrôler régulièrement leur vision.

Evolution de la rétinopathie diabétique. Le diabète est l'une des premières causes de malvoyance dans les pays occidentaux. En France, le diabète est même la première cause de cécité chez les moins de 65 ans. La rétinopathie diabétique évolue de façon sournoise et silencieuse. Il faut au moins sept ans pour que cette maladie se déclare chez les diabétiques insulinodépendant. Elle touche 40% d'entre eux. Dans le diabète de type 2, 17% des malades ont une rétinopathie dès la découverte de leur diabète. Il est donc indispensable de contrôler régulièrement sa vision.

La prise en charge de la rétinopathie diabétique doit être multidisciplinaire. Elle doit être conjointe entre l'ophtalmologiste, le médecin traitant et le diabétologue. Tous les traitements ophtalmologiques (injections intra-vitréennes, traitement par laser ou chirurgie oculaire…) ne peuvent se concevoir qu'en association avec le contrôle du diabète et de la pression artérielle.

Le premier réseau de dépistage de la rétinopathie diabétique a été créé en 2004. Situé en Ile-de-France, il regroupe différents hôpitaux et centres de soin.

Rétinopathie diabétique : intervention chirurgicale

Attention, images d'intervention chirurgicale : lorsque le traitement au laser est insuffisant, il faut intervenir chirurgicalement.

Traitements de la rétinopathie. Elle peut être traitée au laser ophtalmologique, que l'on appelle également photocoagulation. C'est une sorte de faisceau lumineux qui pénètre l'oeil sans aucune incision et détruit les petits vaisseaux anormaux pour les faire disparaître. C'est un traitement qui nécessite parfois plusieurs séances, mais il est peu douloureux et se déroule sous anesthésie locale.

D'autres cas plus graves de rétinopathie diabétique existent. A un stade trop avancé, elle est dite proliférante. Les patients ont généralement perdu une grande partie de leur acuité visuelle et risquent de devenir définitivement aveugles. Le traitement au laser devient alors insuffisant et doit être associé à une opération chirurgicale de la rétine et du corps vitré : la vitrectomie. Mais même dans les cas de réussite, cet acte ne permet pas de récupérer l'acuité visuelle d'origine.

Enfin, le traitement au laser n'est efficace que si la maladie n'est pas à un stade trop avancé. Le seul moyen d'éviter la survenue de la rétinopathie étant bien sûr de traiter son diabète !

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24