1. / Maladies
  2. / Coeur
  3. / Vaisseaux

Artérite : les artères qui s'enflamment

Comme son nom l'indique, l'artérite est une maladie qui atteint les parois des artères, en les fragilisant et en les rendant plus perméables aux dépôts de cholestérol contenus dans le sang. Peut-on l'éviter ? Quelles sont les maladies artérielles ?

Rédigé le , mis à jour le

Artérite : les artères qui s'enflamment
Artérite : les artères qui s'enflamment
Sommaire

Artérite : la maladie des artères

129-arterite_explications.flv
Artérite : les explications de Marina Carrère d’Encausse et Benoît Thevenet

Circulation sanguine : comment ça marche ? Tout commence au niveau du cœur par la plus grosse artère de l'organisme, l'aorte. Elle va se diviser pour donner des artères de plus en plus fines qu’on appelle : les artérioles. Leur rôle est de transporter le sang chargé en oxygène et en nutriments dans toutes les parties du corps.

Leurs diamètres continuent à diminuer jusqu'à ce qu'elles rencontrent les capillaires, zone d'échange entre les artères et les veines. Le sang va se décharger de l'oxygène et se charger en déchets pour repartir dans les veines...

Au fil des années, les artères se fatiguent. Quant aux parois, elles deviennent plus fragiles. Et le fait de manger trop salé, trop sucré ou trop gras n’arrange rien.

Les parois des artères agressées

129-arterite_chirurgie.flv
Chirurgie de l’athérosclérose

Le mauvais cholestérol en ligne de mire. Lorsque les parois des artères sont fragilisées, elles vont devenir perméables à ce cholestérol. Progressivement, ce dernier va s'accumuler et déclencher une réaction inflammatoire qui va former une plaque d'athérome.

L’athérosclérose. Au fur et à mesure que cette plaque grossit, la lumière de l'artère diminue et le sang a de plus en plus de mal à passer, les tissus souffrent du manque d'oxygène et la douleur apparaît au moindre effort.

La thrombose. Lorsque la plaque d'athérome se fissure, les substances inflammatoires vont entrer en contact avec les globules rouges et les plaquettes, et provoquer la coagulation du sang, un caillot se forme, c'est la thrombose.

Ce caillot peut lui aussi se détacher et circuler dans les artères provoquant plusieurs dégâts.

Un risque d’infarctus du myocarde. Si cela se produit dans les artères qui nourrissent le muscle cardiaque, dans les coronaires, le risque est l'infarctus du myocarde.

Si les artères de la jambe sont touchées. On parle alors d’artérite des membres inférieurs avec le risque de gangrène.

Si la carotide est touchée. Il s’agit d’une artère qui irrigue le cerveau. Une partie du cerveau risque de manquer d'oxygène, l'accident vasculaire cérébral est alors imminent.

La maladie de Horton : une maladie artérielle

129-arterite_maladie_de_horton.flv
Michèle souffre de la maladie de Horton, elle témoigne.

La carotide n'est pas la seule artère qui nourrit le cerveau à pouvoir être lésée. D'autres artères sont concernées. C’est le cas de l’artère temporale dans la maladie de Horton.

Des précisions sur la maladie de Horton. Il s'agit d'une maladie inflammatoire des vaisseaux qui touche les personnes de plus de 50 ans.

Les causes de la maladie de Horton. Les causes exactes ne sont pas encore bien connues. Il ne s'agit pas d'accumulation de déchets qui abîmeraient les artères mais plutôt d'une réaction auto-immune. Cela signifie que les défenses de l'organisme attaquent ses cellules comme si elles étaient étrangères. Céphalées, amaigrissement, fièvre peuvent être accompagnées de troubles visuels (flou, vision double ou baisse de la vision) dans un tiers des cas et de douleurs articulaires chez la moitié des patients.

Maladie de Horton : un système de défense est déréglé. La présence accrue dans la paroi de l'artère de cellules immunitaires appelées cellules géantes prouve ce dérèglement. L'autre nom de la maladie de Horton est d'ailleurs l'artérite à cellules géantes.

Le traitement de la maladie de Horton. Il consiste à donner des médicaments (corticoïdes) qui vont lutter contre l'inflammation. Ils sont à prendre rapidement en cas de cécité brutale afin d'éviter qu'elle ne devienne permanente.

Des conseils pour votre santé. Contre toutes les maladies des artères, il faut avant tout changer ses habitudes : manger équilibré (pas trop gras, ni trop salé ou sucré), perdre du poids et faire du sport. En cas de tabagisme, il faut tout mettre en œuvre pour arrêter de fumer. Une seule cigarette par jour gène le fonctionnement des artères durant plusieurs heures.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr

Dossiers :

Dans le forum :

Ailleurs sur le web