1. / Maladies
  2. / Coeur

Prendre son coeur en main

Pompant quatre à cinq litres par minute, le coeur est le muscle responsable de la circulation sanguine. De quoi est-il formé ? Que révèle la fréquence de nos battements de coeur ? Comment entraîner son coeur ? Comment surveiller son rythme cardiaque et comment l'améliorer ?

Rédigé le , mis à jour le

Prendre son coeur en main
Prendre son coeur en main
Sommaire

Le coeur : un muscle qui se contracte seul

Marina Carrère d'Encausse et Benoît Thevenet décrivent le muscle cardiaque.

Le coeur est l'un des organes les plus fragiles de notre corps. Il est gros comme un poing fermé, il pèse à peine 300 grammes et pourtant, au cours d'une vie, il est capable de propulser 250 millions de litres de sang. Le coeur est un muscle vital, il est en quelque sorte le moteur du corps humain et possède une machinerie complexe. Il lui arrive parfois de dysfonctionner entraînant des pathologies comme l'arythmie, l'insuffisance cardiaque ou encore l'infarctus

Le coeur fournit de l'énergie à tout l'organisme. Ce super organe est situé dans le thorax entre les deux poumons. Fait de muscle et divisé en quatre cavités, il est capable de se contracter entre 50 et 80 fois par minute au repos et jusqu'à 120 fois en activité. Quand le coeur se contracte, ce sont en réalité des milliers de cellules, les cardiomyocytes, qui reçoivent un ordre électrique. Cette impulsion provient du coeur lui-même. Car il a la particularité de posséder son propre générateur électrique. Une sorte de stimulateur naturel qui permet d'obtenir la contraction des quatre cavités cardiaques selon un rythme bien précis.

Si on prend comme point de départ le sang qui arrive dans la partie droite du coeur, le sang arrive en provenance de l'organisme. Il est veineux donc riche en dioxyde de carbone (CO2) et pauvre en dioxygène (O2). Il remplit d'abord l'oreillette qui se contracte pour envoyer le sang dans le ventricule. Puis, c'est au tour du ventricule de se contracter pour expédier le sang vers les poumons où il se charge à nouveau en oxygène. Une fois le sang ré-oxygéné, il revient au coeur mais cette fois, du côté gauche pour être propulsé dans tout le corps grâce à un réseau vasculaire de 100.000 kilomètres. Chaque minute, il assure à l'organisme un débit sanguin total de cinq litres.

Un coeur entraîné en vaut deux

Entrainer son coeur permet d'abaisser le nombre de battements par minute.

Le sport permet de muscler le coeur et d'abaisser sa fréquence au repos. Miguel Indurain, par exemple, avait une fréquence cardiaque au repos de 28 battements par minute ! Un cas toutefois exceptionnel.

Le sport est donc le meilleur allié de votre cœur. Il n'y a pas besoin de courir le marathon tous les dimanches : un entraînement léger mais régulier permet déjà d'améliorer ses performances.

Mesurer son rythme cardiaque

Un cardiofréquencemètre permet de contrôler son rythme cardiaque.

Attention : même pour les sportifs du dimanche, il est très important de contrôler son rythme cardiaque lors de l'entraînement. Soit en prenant son pouls, ce qui n'est pas toujours facile, soit en utilisant un cardiofréquencemètre.

Il est recommandé de ne jamais dépasser sa fréquence cardiaque maximale théorique. Pour la calculer, c'est facile, il suffit de soustraire votre âge à 220 (soit 220 - votre âge). Ainsi, par exemple, si vous avez 40 ans, votre fréquence limite est de 220 - 40, soit 180 battements par minute.

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24