1. / Maladies
  2. / Cerveau et neurologie

Comment savoir que l’on a un canal lombaire trop étroit ?

Quels sont les symptômes du canal lombaire étroit ? Comment se fait le diagnostic  ? Interview du Dr Laurent Balabaud, chirurgien du rachis à l'Institut Mutualiste Montsouris de Paris.  

Rédigé le , mis à jour le

Comment savoir que l’on a un canal lombaire trop étroit ?
Comment savoir que l’on a un canal lombaire trop étroit ?

Le canal lombaire étroit correspond au rétrécissement de la cavité située au centre des vertèbres lombaires - le cul-de-sac dural - et dans laquelle cheminent les racines nerveuses lombaires et sacrées. L'ensemble forme alors un volumineux réseau de racines neuronales, qu'on appelle queue-de-cheval, et qui va innerver les membres inférieurs.

La pression exercée par le vieillissement des vertèbres sur les racines nerveuses va perturber la circulation dans les nerfs et provoquer des troubles sur la partie basse du corps. Un diagnostic pas si facile à établir surtout chez des patients qui sont généralement âgées.

  • Quels sont les symptômes du canal lombaire étroit ?

Dr Laurent Balabaud : "Ces patients qui ont un canal lombaire étroit, n’ont pas de fortes douleurs de dos, mais plutôt des sciatiques ou des cruralgies. Les sciatiques sont des douleurs qui commencent dans la fesse, se prolongent dans l’arrière de la cuisse, puis dans le mollet et finissent dans le pied (compression des racines nerveuses qui sortent des vertèbres lombaires L3 et L4).

"Les cruralgies sont des douleurs qui commencent dans la partie avant de la cuisse et de la jambe (compression des racines nerveuses qui sortent de la vertèbre lombaire L5 et de la première vertèbre sacrée S1).

"Ces malades n’ont pas de douleurs en position assise ou allongée. Par contre, dès qu’ils marchent, ils ont mal et commencent à boiter, on parle de claudication neurologique à la marche. Il faut différencier cette claudication provoquée par le rétrécissement du canal lombaire de celle provoquée par des problèmes artériels.

"On peut aussi voir des troubles de sphincter qui sont assez rares et signe d’une forte compression dans le rachis de la partie terminale de la moelle épinière, la queue de cheval."

  • Comment se fait le diagnostic du canal lombaire étroit ?

Dr Laurent Balabaud : "Bien souvent à l’examen clinique il n’y a pas de signe très particulier. On recherche des déficits neurologiques, comme une perte de sensibilité dans les jambes et sur les pieds ou des faiblesses musculaires à la marche.

"On demande alors de faire pratiquer des radios du rachis, puis si nécessaire un scanner et une IRM. Quand on passe à l’opération et que l’on a identifié une vertèbre qui fait une compression sur la moelle épinière, on fait une myélographie (injection d'un produit de contraste autour de la moelle épinière), c’est une radio qui permet de bien voir les pincements."

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24