1. / Maladies
  2. / Cerveau et neurologie
  3. / AVC, rupture d'anévrisme

AVC : la rééducation monte en gamme

Du sport et de la musique pour se remettre d'un AVC, c'est ce que propose à Paris une structure unique en France. Ce complément aux techniques de rééducation classiques tente, grâce à des activités ludiques, de stimuler les zones lésées du cerveau afin que les patients retrouvent une plus grande motricité. Dans ce centre, il n'est pas question de médecine, mais plutôt de coaching. Du coaching pour se faire plaisir dans la rééducation.

Rédigé le

AVC : la rééducation monte en gamme

Dans ce centre, on s'inspire de nombreuses études en musicothérapie pour stimuler le cerveau et améliorer la motricité des membres lésés. Les patients y trouvent ainsi un nouveau complément de rééducation.

Pour les spécialistes, la musicothérapie post-AVC est une piste parmi d'autres. Mais des études plus spécifiques sont encore nécessaires. Ils invitent donc à la prudence. "Il faut arriver à distinguer ce qui relève de l'effet placebo, de l'effet thérapeute, de l'encouragement du patient… et ce qui relève de l'effet d'une technique de rééducation. Et cette distinction n'est pas toujours évidente. Cela suppose des études contrôlées", explique le Pr Philippe Azouvi, neurologue.

Selon le neurologue, ces outils sont plutôt considérés comme "des adjuvants qui vont soutenir le patient moralement, qui vont l'aider à mieux s'engager dans sa rééducation…".

En trois mois, la structure a déjà accueilli neuf personnes mais cette rééducation ludique a un coût : 2.250 euros pour trente heures de cours. Des frais qui ne sont pas pris en charge par la Sécurité sociale et les mutuelles.

VOIR AUSSI

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24