1. / Maladies
  2. / Cancer
  3. / Cancer du sein

Dépistage du cancer du sein : un nouveau livret pour s'informer et décider

Ce nouveau livret conçu par l'Institut National du Cancer revient sur plusieurs points essentiels concernant les cancers du sein et leurs facteurs de risque : l'âge, le mode de vie et les antécédents médicaux.

Rédigé le

Dépistage du cancer du sein : un nouveau livret pour s'informer et décider
Dépistage du cancer du sein : un nouveau livret pour s'informer et décider

Dans le cadre de la modernisation du programme de dépistage organisé et de la proposition d’un suivi personnalisé pour toutes les femmes, l’Institut national du cancer (INCA) publie un nouveau livret d’information qui répond aux principales interrogations liées au cancer du sein. Le document prend soin d'expliquer les principaux facteurs de risque.

Un cancer du sein résulte d’un dérèglement de certaines cellules qui se multiplient et forment le plus souvent une masse appelée "tumeur". Il en existe différents types qui n’évoluent pas de la même manière. Certains sont "agressifs" et évoluent très rapidement, d’autres plus lentement. Les cellules cancéreuses peuvent rester dans le sein. Elles peuvent aussi se propager dans d’autres organes, ce qui est une situation encore plus menaçante. On parle alors de "métastases". Dans la majorité des cas, le développement d’un cancer du sein prend plusieurs mois, voire plusieurs années.

En effet, le premier facteur de risque est l'âge : près de 80% des cancers du sein se développent après 50 ans. "Certains traitements hormonaux de la ménopause, une puberté précoce, une ménopause tardive, l’âge de la première grossesse et la durée d’allaitement peuvent également avoir une influence sur l’apparition d’un cancer du sein", explique le document.

La consommation d’alcool et de tabac, le surpoids ainsi que le manque d’activité physique sont également des facteurs de risque. Ainsi, des études de référence attribuent 17% des cancers du sein à la consommation d’alcool régulière, même modérée.

Les antécédents médicaux personnels ou familiaux sont également à prendre en compte. Les femmes qui ont déjà été touchées par un cancer du sein, des ovaires ou de l’endomètre, qui ont développé certaines affections du sein ou dont un parent a développé un cancer, ont plus de risques de développer un cancer du sein.

L’ensemble des éléments d’information et des questions, liés au programme de dépistage sont exposés dans le document : la temporalité ; la fiabilité du dispositif national ; les risques de ce dépistage, les risques de surdiagnostics ; les cancers radio-induits et les risques à ne pas réaliser le dépistage.

Enfin, d’ici la fin de l’année 2017, un nouvel outil web personnalisé sera mis en ligne sur le site de l’INCA comme outil supplémentaire d’information sur les cancers du sein et le programme de dépistage.

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24