1. / Maladies
  2. / Cancer
  3. / Cancer colorectal

Cinq minutes pour dépister le deuxième cancer le plus meurtrier

L'Institut national du cancer (INCa) a annoncé ce 7 novembre le lancement d'une nouvelle campagne d'information pour rappeler l'importance du dépistage du cancer colorectal, qui cause plus de 17.500 décès chaque année en France.

Rédigé le , mis à jour le

Entretien avec le Dr Jérôme Viguier, directeur du pôle santé publique et soins à l'Institut National du Cancer

"Vous trouverez bien 5 minutes pour le dépistage du deuxième cancer le plus meurtrier ?", suggère l'affiche de cette nouvelle campagne diffusée dans la presse, tandis qu'une vidéo en ligne explique le fonctionnement du test de dépistage.

"Le cancer colorectal touche 43.000 personnes et est à l'origine de plus de 17.500 décès chaque année en France", explique dans un communiqué l'INCa, organisme qui coordonne l'ensemble des acteurs français de la cancérologie. "Il s'agit du deuxième cancer le plus meurtrier et du troisième cancer le plus fréquent. Pourtant, s'il est détecté tôt, le cancer colorectal se guérit dans neuf cas sur dix."

Le test de dépistage est recommandé tous les deux ans aux hommes et femmes âgés de 50 à 74 ans, qui sont invités par courrier à consulter leur médecin traitant pour réaliser un test de dépistage.

Ce test, réalisé "en 5 minutes" à domicile, permet de détecter la présence de sang dans les selles, signe d'une possible lésion précancéreuse ou d'un cancer dans le côlon ou le rectum.

En cas de résultat positif (4% des cas), le patient se verra proposer une coloscopie, examen qui permet de confirmer la présence de telles lésions ou tumeurs dont des polypes bénins ou précancéreux.

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24