Fermer [X]
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. Vous pouvez néanmoins refuser l'utilisation des cookies, en cliquant ici
Mis à jour le 27 janvier 2015 à 23h59
Mon compte

27/01/2015 13:40 - Le magazine de la santé

Les trois animateurs abordent avec précision et souvent avec humour les nombreux sujets qui préoccupent les téléspectateurs. Ils répondent au cours de l'émission aux questions sur la santé et le bien-être qui leur sont envoyées via SMS, Internet et Twitter.

Infos pratiques

LES INVITES 

  • Invité du journal
    Dr André Nazac, gynécologue-obstétricien à l'hôpital du Kremlin-Bicêtre à Villejuif

  • Invitée du jour
    Yaël Abecassis, actrice du film "Mon fils"

      

LES CHRONIQUES

  • Pénis : une question de taille !, avec Farah Kesri

  • Ces très chères mutuelles ce soir à 20h35 sur France 5, par Victoire Meynial

  • Questions sexo, avec le Pr François Haab, urologue

IN VIVO :

  • Greffe de rein : le don d'une mère

 

SITES WEB :

 

Replay
57m
Diffusion : 27/1 à 13h40

 
Vidéos

Le magazine de la santé

26/1 à 13h40

Replay (57m)

In Vivo, l'intégrale

25/1 à 20h0

In vivo (27m)

Le magazine de la santé

22/1 à 13h40

Replay (57m)

Le magazine de la santé

21/1 à 13h40

Replay (58m)

Le magazine de la santé

20/1 à 13h40

Replay (57m)

Le magazine de la santé

19/1 à 13h40

Replay (58m)

In Vivo, l'intégrale

18/1 à 20h0

In vivo (27m)

Le magazine de la santé

15/1 à 13h40

Replay (58m)

Le magazine de la santé

14/1 à 13h40

Replay (58m)

Le magazine de la santé

13/1 à 13h40

Replay (53m)

Le magazine de la santé

27/1 à 13h40

Replay (57m)

Le magazine de la santé

26/1 à 13h40

Replay (57m)

Le magazine de la santé

22/1 à 13h40

Replay (57m)

Le magazine de la santé

21/1 à 13h40

Replay (58m)

Le magazine de la santé

20/1 à 13h40

Replay (57m)

Le magazine de la santé

19/1 à 13h40

Replay (58m)

Le magazine de la santé

15/1 à 13h40

Replay (58m)

Le magazine de la santé

14/1 à 13h40

Replay (58m)

In Vivo, l'intégrale

25/1 à 20h0

In vivo (27m)

In Vivo, l'intégrale

18/1 à 20h0

In vivo (27m)

Vos commentaires
lanturlu
Bonjour, Quand j'entends le professeur Cohen dire qu'il n'y a pas d'études scientifiques sur le fait que le lait soit mauvais,j'explose. Et les études épidémiologiques sur les populations qui consomment du lait (Norvège, Suède) qui ont le pompon de taux d'ostéorose? Le professeur Seignalet (docteur et biologiste), Joyeux (cancérologue)et Souccar (soulignant les conflits d'intérêts)ne sont donc pas des scientifiques..Après avoir souffert pendant 30 ans de règles hémorragiques, de mastoses (adénofibrome), enfin d'une endométriose, j'ai suivui le conseil d'un médecin généraliste, homéopathe, DU d'osthéopathie, acupuncteur laser, d'arrêter le lait et c'est génial! Invitez-moi avec ces docteurs pour contrebalancer votre émission du 27/01.Si on n'a pas montré que c'était mauvais, on n'a pas montré que c'était bon!Christelle
Citer
elo18
A quand la vaccination pour les hommes qui peuvent être porteurs sains ?
Citer
kl56550
Aux USA et en Australie garçons et filles sont vaccinés. A quand la vaccinations de nos garçons ? Karine(56)
Citer
Réagir à cette émission

Pour réagir à cette émission merci de vous identifier

Inscrivez-vous à la newsletter
Mon email

Posez vos questions en direct
Sujets : *
Je veux travailler dans le secteur de la santé, mercredi 28/01
Le secret des couples qui durent, jeudi 29/01
Rougeurs de peau : quelles solutions ? , vendredi 30/01
Incontinence anale, lundi 02/02
Marcher, c'est bon pour la santé, mardi 03/02
Prénom :

Votre question : *

130 caractère(s) restant

par SMS au 41555
(mot-clé EDS, 0,05€ par envoi + prix d'un SMS)

via twitter #santeF5

Les livres de Gérard Collard
Voir toutes les sélections
Vos témoignages

Vous souhaitez partager votre expérience ou nous proposer un sujet d’émission, appelez-nous au 01 58 88 85 21 ou contactez-nous par mail.

Vos témoignages ou votre sujet pourront être utilisés dans le cadre d'une prochaine émission.

Appels à témoins
Sujets :
Si vous avez la varicelle OU que vous avez eu la varicelle à l'âge adulte, vous pouvez nous contacter au 01 58 88 85 21 ou sur allodocteurs.fr. Appelez-nous au 01 58 88 85 21 ou contactez-nous par mail
Pour traiter votre andropause vous avez recours à des piqûres de testostérone. Nous recherchons un témoignage pour un reportage. Contactez-nous au 01 58 88 85 21 ou sur Allodocteurs.fr. Appelez-nous au 01 58 88 85 21 ou contactez-nous par mail
Vous avez souffert d'incontinence anale… Nous vous invitons à venir sur notre plateau pour nous parler des solutions que votre médecin vous a proposé : lavements, kinésithérapie ou encore une opération chirurgicale… 01 58 88 85 21 ou allodocteurs@yahoo.fr. Appelez-nous au 01 58 88 85 21 ou contactez-nous par mail
Si vous avez été victime d'une intoxication grave au paracétamol, votre témoignage nous intéresse dans le cadre d'un documentaire sur les accidents médicamenteux. Contactez-nous au 01 58 88 85 21 ou sur allodocteurs.fr. Appelez-nous au 01 58 88 85 21 ou contactez-nous par mail
Nous recherchons des personnes qui souffrent d'un mal de dos chronique. Vous êtes ou avez été lombalgique pendant de nombreuses années, avant de trouver le bon diagnostic. Votre souffrance lombaire handicape votre vie personnelle et professionnelle. Nous aimerions vous entendre : 01 58 88 85 21 ou allodocteurs.fr. Appelez-nous au 01 58 88 85 21 ou contactez-nous par mail
Vous souffrez du syndrome des grosses jambes, avec ou sans complications. Décrochez votre téléphone 01 58 88 85 21 ou allez sur Allodocteurs.fr. On va prendre contact avec vous ! Appelez-nous au 01 58 88 85 21 ou contactez-nous par mail
S'abonner à la newsletter
Allodocteurs.fr
Liens non sponsorisés
Allodocteurs.fr : un site d’information médicale, sur lequel vous retrouverez toute votre santé en vidéo, expliquée par des docteurs en médecine et professionnels de santé.
Ce site respecte les principes de la charte HONcode. Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).