1. / J'ai mal…
  2. / Aux pieds
  3. / Epine calcanéenne

Qu'est-ce qu'une épine calcanéenne ?

Qu'est-ce qu'une épine calcanéenne ou "épine de Lenoir" ? Quels sont les symptômes et les traitements de ces douleurs du talon ?

Rédigé le , mis à jour le

Qu'est-ce qu'une épine calcanéenne ?
Qu'est-ce qu'une épine calcanéenne ?

Les épines, on en trouve sur les rosiers, mais on peut aussi en avoir dans les pieds. Comme son nom l'indique, cette épine calcanéenne, se forme sur le calcanéum, l'os du talon. Il est allongé et aplati. Sa face supérieure s'articule avec l'astragale et le tendon d'Achille est attaché à l'arrière. Mais ce problème prend naissance sous le calcanéum, à l'endroit où s'insère l'aponévrose plantaire.

C'est une membrane fibreuse, une sorte de bande de caoutchouc, qui se situe sous la peau et relie le talon et l'avant du pied. Quand la tension est trop forte, cette aponévrose peut provoquer des microtraumatismes à l'endroit où elle s'insère dans l'os du talon. L'inflammation va entraîner la formation de cellules osseuses qui vont finir par créer une excroissance en forme d'épine. C'est la fameuse épine calcanéenne qu'on appelle aussi épine de Lenoir.

Des pieds plats ou creux, la pratique intensive de sport comme la course à pied, un surpoids ou le port de talons hauts peuvent favoriser l'apparition de cette épine.

En général, le premier symptôme qui amène à consulter est la douleur. Elle est souvent très vive le matin au lever, avec une sensation de déchirure au talon qui au fil du temps peut irradier sous le pied et à l'arrière de la jambe. Il faut alors faire une radio du pied pour établir le diagnostic.

Le plus souvent, le traitement d'une épine calcanéenne vise à limiter la douleur en appliquant de la glace sous le talon plusieurs fois par jour, ou en massant la plante du pied avec une balle de tennis.

On peut aussi placer des talonnettes en gel de silicone dans les chaussures ou des semelles orthopédiques. Si ces mesures sont insuffisantes, il faut utiliser des anti-inflammatoires ou faire des injections de cortisone au niveau du talon.

Dernier recours, la chirurgie. Elle consiste à sectionner partiellement l'aponévrose pour limiter la tension, ou à enlever l'épine si elle est trop volumineuse.