1. / J'ai mal…
  2. / Aux muscles
  3. / Troubles musculo-squelettiques (TMS)

TMS, la douleur du geste répétitif

Première cause de maladie professionnelle en France, les Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) sont des douleurs articulaires provoquées par des gestes répétitifs. Comment prévenir ces douleurs ? Quelles sont les solutions pour améliorer les conditions de travail ?

Rédigé le , mis à jour le

TMS, la douleur du geste répétitif
TMS, la douleur du geste répétitif
Sommaire

Qu'est-ce que les troubles musculo-squelettiques ?

ad_tms_intro_120112.flv
Marina Carrère d'Encausse et Michel Cymes expliquent les Troubles Musculo-Squelettiques (TMS).

Boulanger, caissier, aide-soignant ou encore employé de bureau… A priori ces métiers ont peu de choses en commun et pourtant ils ont un lien : celui d'exposer le corps aux TMS, les troubles musculo-squelettiques. Ces maladies ont des conséquences pour le salarié qui est touché mais aussi pour l'entreprise qui l'emploie.

Les TMS sont des lésions de l'appareil locomoteur provoquées par de mauvaises postures ou par l'exercice d'un travail manuel répété quotidiennement. Ces lésions touchent surtout les membres supérieurs et un peu les membres inférieurs. Elles sont localisées au niveau des épaules, du coude, du haut et du bas du dos, du poignet ainsi qu'au niveau des genoux. Ces douleurs prennent naissance dans les tissus mous proches de ces articulations, c'est-à-dire au niveau du muscle, des tendons et des nerfs ainsi que du système vasculaire.

Quand on réalise un mouvement, le muscle doit se contracter pour tirer sur le tendon et faire bouger l'articulation. Or cette force est exercée non seulement sur les os, mais aussi, sur tout ce qui entoure l'articulation : les ligaments, les tendons, les muscles, les vaisseaux, et les fibres nerveuses. Quand cette force est exercée quotidiennement, on "sur utilise" l'articulation au point de dépasser les capacités de récupération. Résultat : une fatigue puis une inflammation au niveau des différentes structures apparaît, provoquant des lésions de type tendinites ou bursites, et d'autres plus complexes comme le syndrome du canal carpien.

Le canal carpien est un petit passage situé au niveau du poignet qui est formé par un ligament très épais, et par lequel passe un nerf important, le nerf médian. Quand on fait des mouvements répétés de la main, les tendons fléchisseurs augmentent de volume et compriment le nerf médian. Résultat, des sensations de fourmillement et de douleurs apparaissent. Ces troubles musculo-squelettiques sont des lésions sournoises qui se développent progressivement et mettent du temps à se déclarer. Ca commence par une petite gêne puis la sensation d'inconfort s'aggrave de plus en plus jusqu'à devenir insupportable.

Des postures à travailler

TMS_poste_travail.flv
Michel a réussi à retrouver son activité grâce à un tout nouveau poste de travail.

Les Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) sont des lésions sournoises, car elles mettent du temps à se déclarer.

Alertés par le coût représenté par les arrêts maladie en particulier, les pouvoirs publics se mobilisent aujourd'hui pour aider les entreprises à réduire le risque de survenue de TMS en leur sein.

Une réadaptation du poste de travail permet de prévenir les risques de Troubles Musculo-Squelettiques (TMS).

Prévenir les TMS sur les chantiers

ad_tms_chantier.flv
Voici un exemple dans un secteur particulièrement difficile : les travaux publics.

Face à l'ampleur des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS), certains employeurs tentent d'améliorer les conditions de travail.

La prévention des TMS dans le secteur de la santé

ad_tms_prevention_120112.flv
À l'hôpital, plusieurs systèmes permettent de soulager le travail du personnel soignant.

Depuis 2010, le secteur de la santé est devenu un des plus importants pourvoyeurs de troubles musculo-squelettiques en Île-de-France. Certains hôpitaux commencent à prendre en charge ce problème en installant différents systèmes qui allègent le travail des aides soignants. C'est le cas de la Fondation hospitalière Saint-Joseph à Paris.


Quand la chirurgie s'impose

ad_tms_operation_120112.flv
Attention images de chirurgie !

En France, près de la moitié des troubles musculo-squelettiques concernent le poignet et la main. Quand le repos et les anti-inflammatoires ne suffisent pas pour soulager les douleurs, une opération chirurgicale est proposée.

En savoir plus sur les TMS

Sur Allodocteurs.fr

Questions/Réponses :

 

Articles et vidéos :

Ailleurs sur le web

  • Ameli.fr
    Risques professionnels, le site des accidents du travail et des maladies professionnelles.