1. / J'ai mal…
  2. / Aux muscles
  3. / Crampe

Pourquoi a-t-on des crampes ?

Pourquoi a-t-on des crampes ? Pourquoi est-ce douloureux ? Que faire pour prévenir ces contractures ?

Rédigé le , mis à jour le

Pourquoi a-t-on des crampes ?

Une crampe est une contraction involontaire brutale et douloureuse d’un muscle. Celles que l’on connaît bien ce sont les crampes qui arrivent lors d’un effort musculaire important.

Qui est le plus touché par les crampes ?

Les crampes ne touchent pas que les sportifs et les femmes enceintes. Les personnes âgées ou celles souffrant de cirrhose, d'insuffisance rénale, sont fréquemment concernées.

Vous avez sûrement vu ces footballeurs ou rugbymen qui, à la fin d’un match particulièrement long, sont cloués au sol par une crampe avec un partenaire qui leur tient le pied en essayant de faire céder cette contracture.

On a longtemps cru qu'elle était due à l’accumulation de lactatate dans les fibres musculaires. Quand le muscle qui travaille ne reçoit pas assez d’oxygène, cet acide s’accumule dans les fibres musculaires et c’est la crampe. En fait, la crampe reste un phénomène mal connu dont les mécanismes ne sont pas totalement élucidés : perte de sodium par sudation (lors d'efforts importants), déficits en minéraux (carence, déshydratation), ou hyperexcitabilité neuromusculaire.

Pour prévenir ces crampes dans la pratique sportive il faut boire beaucoup et éviter de se déshydrater. Mais attention, les crampes ne touchent pas seulement les sportifs et il faut savoir en parler à un médecin si elles ont tendance à survenir pour de petits efforts ou la nuit.

Les diabétiques ou ceux qui soufrent de problèmes de circulation dans les jambes peuvent en être victimes, tout comme les femmes enceintes, on appelle ça les crampes de la grossesse qui seraient dues à un déficit en magnésium ou en calcium.

Quand on parle de crampes, on pense aussi à une expression classieuse : tirer sa crampe. Et malgré nos recherches et nos appels à l’Académie française, personne n’a su nous donner l’origine de cette expression... nous comptons sur vous !

Nota bene : c'est l'hyperexcitabilité des neurones impliqués dans la contraction musculaire qui est retenue par les médecins : la contraction va réduire la vascularisation par effet garrot et des polypeptides générant la douleur vont être libérés dans le sang (source : Panorama du médecin du 28/09/15)

En savoir plus :

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24