1. / J'ai mal…
  2. / Aux articulations
  3. / Rhumatismes

Vivre avec un rhumatisme inflammatoire

Polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante… Derrière ces noms se cachent les deux rhumatismes inflammatoires chroniques les plus courants. Ils concernent 1% de la population française, soit plus de 650.000 personnes.

Rédigé le , mis à jour le

Vivre avec un rhumatisme inflammatoire
Vivre avec un rhumatisme inflammatoire
Sommaire

Qu'est-ce qu'un rhumatisme inflammatoire ?

Marina Carrère d'Encausse et Benoît Thevenet expliquent les rhumatismes inflammatoires.

Une articulation rassemble deux extrémités osseuses recouvertes de cartilage et une membrane synoviale enveloppe le tout. Le rôle de cette membrane est de faciliter les mouvements articulaires, en sécrétant un lubrifiant : le liquide synovial.

En cas de rhumatisme, l'inflammation débute au niveau de cette membrane. Le liquide est secrété en trop grande quantité et la membrane s'épaissit anormalement. Les tissus mous et les surfaces osseuses de l'articulation sont alors endommagés.

Progressivement, la zone gonfle, les articulations deviennent raides, comme rouillées. Au réveil, un dérouillage de toutes les articulations est nécessaire, surtout au niveau des mains et des pieds. À la longue, l'inflammation chronique peut conduire à la déformation de l'articulation.

Les rhumatismes inflammatoires se caractérisent notamment par des douleurs intenses aux articulations le matin, le temps que le corps se "dérouille".

Rhumatismes inflammatoires : les bienfaits du yoga

Pour les participants qui souffrent de rhumatismes chroniques inflammatoires, rester dans certaines positions est un défi

À Montpellier, une association propose depuis janvier 2015 des cours de yoga spécifiques pour les personnes qui souffrent de rhumatismes inflammatoires chroniques.

Si la maîtrise du souffle est commune à tous les cours de yoga, le reste du programme est personnalisé et adapté à chaque participant. "Dans le cadre du rhumatisme inflammatoire chronique, la douleur et la raideur font que les patients sont limités et se protègent en limitant leurs mouvements. Grâce au yoga, il y a une prise de conscience que le mouvement peut les améliorer", explique le Dr Sylvie Fabre, rhumatologue.

Pour garder tous les bénéfices de la séance, les participants doivent reproduire régulièrement les exercices respiratoires et posturaux à la maison, en attendant le prochain cours.

Rhumatismes inflammatoires : apprendre à vivre avec la maladie

Atelier d'éducation thérapeutique à l'hôpital Saint-Antoine à Paris

Pour permettre aux patients atteints de rhumatismes inflammatoires de mieux vivre avec la maladie, des ateliers d'éducation thérapeutique sont parfois organisés dans les hôpitaux.

Fatigue, mais aussi alimentation, activité physique, moral et gestion des traitements… tous les aspects de la maladie sont abordés lors de ces ateliers. "Les groupes de parole maintiennent l'attention, ils permettent aussi une distanciation par rapport à ce qui se passe. Ils permettent plus d'humour et ça soude le groupe. Ça réveille aussi des émotions et on retient mieux avec des émotions", explique le Dr Catherine Beauvais, rhumatologue.

"Globalement, on essaie de leur transmettre deux types de compétences", précise le Dr Beauvais, "on transmet à la fois des compétences d'auto-soins, c'est-à-dire s'occuper de soi, prendre ses médicaments… et aussi des compétences d'adaptation, c'est-à-dire la vie quotidienne, comment communiquer avec l'entourage, comment faire au travail… pour vivre le mieux possible avec la maladie".

Ces ateliers sont aussi l'occasion pour les participants de partager leur expérience, leur vécu par rapport à la maladie. Ils gagnent ainsi des connaissances et de la force pour mieux vivre avec leurs rhumatismes.

Sponsorisé par Ligatus

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24