1. / J'ai mal…
  2. / Au ventre
  3. / Gastro

La gastro continue sa progression, la grippe bien jugulée

Comme chaque année, la gastro-entérite s'invite pendant la période des fêtes de fin d'année. Selon le réseau Sentinelles, le seuil épidémique n'est toutefois pas encore dépassé.

Rédigé le

La gastro continue sa progression, la grippe bien jugulée
La gastro continue sa progression, la grippe bien jugulée

La semaine du 15 au 21 décembre 2014, les personnes consultant leur médecin pour une diarrhée aiguë ont été très nombreuses en France métropolitaine. Le réseau Sentinelles estime de 207 à 261 le nombre de cas pour 100.000 habitants (95% de certitude). Avec une estimation moyenne de 234 cas pour 100.000 habitants, nous sommes encore au dessous du seuil épidémique (269 cas pour 100.000 habitants).

La varicelle en embuscade ?

Selon le réseau Sentinelles, la semaine passée, le taux d'incidence des cas de varicelle vus en consultation de médecine générale a été estimé entre 18 et 36 cas pour 100.000 habitants (seuil épidémique : 38 pour 100.000).

Neuf foyers régionaux ont été observés, d'activité forte en Picardie (84 cas pour 100 000 habitants), Lorraine (82), Poitou-Charentes (72), Alsace (61) et Corse (55) et modérée en Auvergne (35), Languedoc-Roussillon (34), Rhône-Alpes (23) et Champagne-Ardenne (20).

Au niveau régional, "les taux d'incidence les plus élevés ont été notés en : Limousin (491 cas pour 100 000 habitants), Champagne-Ardenne (447) et Nord-Pas-de-Calais (346).

La progression devrait se poursuivre, même si les chercheurs estiment désormais que ce seuil ne sera dépassé que "dans les prochaines semaines".

Concernant la grippe, les données épidémiologiques sont, elles, plutôt rassurantes. La semaine dernière, le taux d'incidence des cas de syndromes grippaux vus en consultation de médecine générale a été estimé entre 55 et 83 cas pour 100 000 habitants, très en dessous du seuil épidémique (172 cas pour 100 000 habitants) [1].
Au niveau régional, les taux d'incidence les plus élevés ont été observés en : Nord-Pas-de-Calais (130 cas pour 100 000 habitants), Rhône-Alpes (123) et Poitou-Charentes (110). Les tableaux cliniques rapportés par les médecins Sentinelles "ne présentaient pas de signe particulier de gravité", "aucune hospitalisation pour syndrome grippal [n'ayant] été rapportée."