1. / J'ai mal…
  2. / Au dos
  3. / Torticolis, cervicales

Douleurs cervicales : dans quels cas peut-on avoir recours à l'ostéopathie ?

L'ostéopathie est-elle efficace en cas de raideurs cervicales consécutives à un coup du lapin ? Dans quels cas peut-on avoir recours à l'ostéopathie ? Jusqu'à quel point les mouvements de kiné que l'on peut faire à la maison sont-ils efficaces ?

Rédigé le , mis à jour le

Douleurs cervicales : dans quels cas peut-on avoir recours à l'ostéopathie ?
Douleurs cervicales : dans quels cas peut-on avoir recours à l'ostéopathie ?

Les réponses avec le Pr Christian Mazel, chirurgien orthopédiste-traumatologue :

"Dans le cas précis d'un canal cervical étroit avec une lésion cervicale, il faut éviter l'ostéopathie car on est dans une situation où la moelle est à l'étroit. Quand on est jeune, quand on a des torticolis, que l'on a mal au cou de façon régulière, l'ostéopathie a largement sa place, mais l'ostéopathie ne doit pas être un traitement récidivant, une fois par semaine, cela doit se faire au coup par coup. Quand on a un blocage, un torticolis, on peut avoir recours à l'ostéopathie. Ainsi on ira mieux mais il ne faut pas faire une séance d'ostéopathie une fois par semaine.

"En cas de coup du lapin, l'ostéopathie peut aider. Mais le coup du lapin reste difficile, les malades mettent du temps à en sortir, les situations sont complexes pour les patients parce qu'ils ont souvent en plus des lésions musculaires. Il n'y a pas que des lésions discales ou des articulations entre les vertèbres, les muscles font également souffrir les patients.

"Faut-il chercher à récupérer la mobilité du cou ou pas ? L'évolution naturelle de l'arthrose donc du vieillissement du cou, c'est l'enraidissement. Il est donc normal que l'on s'enraidisse. Il faut faire attention de ne pas chercher à trop assouplir. Si à 15 ans, on doit être souple ce qui est normal et logique, à 50 ans il n'y a aucune pertinence à rechercher à être souple. Il vaut mieux au contraire chercher à s'enraidir."

En savoir plus

Dossier :

Questions-réponses :