1. / Insolite

Un fémur dans le scrotum

Après un grave accident de moto, un homme de 33 ans est admis aux Urgences hospitalières d'Ulm (Allemagne). Son fémur est vraisemblablement brisé. Les médecins notent, au passage, une très importante ecchymose au niveau de son scrotum. Un examen plus poussé révélera bientôt que la tête du fémur s'est brisée et, sous la violence du choc, a glissé à proximité des testicules. Le cas clinique, très vraisemblablement inédit, a fait l'objet d'une description fin février dans le New England Journal of Medicine.

Rédigé le , mis à jour le

Un fémur dans le scrotum
Scanner du bassin du patient. La flèche jaune pointe la tête du fémur, la flêche bleue les zones de la hanche fracturées lors de l'accident. (source : doi:10.1056/NEJMicm1313857)

L'examen d'admission avait mis en évidence, outre une fracture du pelvis, à l'avant-bras droit et à la main, une dislocation du fémur : en effet, la jambe gauche ne pivotait plus autour de la hanche, et paraissait même plus courte que l'autre. A proximité, les médecins observent "un scrotum bleuâtre, dur et très gonflé".

Tomographie axiale calculée par ordinateur (CT-scan) du bassin du patient. La flèche jaune pointe la tête du fémur, les flèches bleue et blanche, les zones de la hanche et du fémur fracturées lors de l'accident.
Le fragment osseux a été récupéré par voie chirurgicale (incision du scrotum).

Cette ecchymose n'était pourtant pas apparue à la suite d'un choc avec la selle ou avec le guidon de la moto...

Un scanner du bassin a confirmé une luxation de la hanche gauche, ainsi qu'une fragmentation en trois segments du fémur gauche. Quant à la tête et au cou du fémur, ceux-ci étaient désormais dans le scrotum.

Ce fragment osseux a pu être récupéré par voie chirurgicale (incision du scrotum). L'ensemble du fémur a été reconstruit à l'aide de broches.

Huit semaines après l'opération, le patient marchait avec une canne. Quatorze mois plus tard, il pouvait de nouveau déambuler sans aide. Selon les chirurgiens, l'accident n'a entraîné aucune séquelle urologique ou vasculaire.

Source : Femoral-Head Dislocation to the Scrotum. A. Schicho & C. Riepl, NEJM, 26 fev 2015. doi:10.1056/NEJMicm1313857

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24