1. / Grossesse - Enfant
  2. / Grossesse

Les bébés prématurés ont plus de probabilités de devenir obèses ou diabétiques

Une étude montre que les enfants nés prématurés sont hospitalisés plus souvent pour des maladies liées au diabète et à l’obésité que ceux nés après 39 semaines de grossesse.  

Rédigé le

Les bébés prématurés ont plus de probabilités de devenir obèses ou diabétiques
Les chercheurs ont analysé les données médicales de plus de 200 000 nouveaux-nés, certains jusqu'à leurs 18 ans. Fotolia : Steve Lovegrove

Le diabète et l’obésité peuvent être héréditaires ou provoqués par une mauvaise alimentation. Ils pourraient aussi être le résultat d’une naissance précoce. Une étude, publiée dans l’American Journal of Obstetrics and Gynecology, montre que la probabilité de souffrir de maladies liées au diabète ou à l’obésité est plus élevée chez les bébés nés prématurément.

Les auteurs israéliens ont pour cela analysé 225.260 naissances de 1991 à 2013, en prenant soin d’exclure les bébés nés avec une maladie congénitale et les jumeaux. 54.073 sont nés prématurément, soit dans une fourchette comprise entre 37 et 39 semaines de grossesse, les autres ayant été mis au monde après 39 semaines.

Les hospitalisations des enfants, jusqu’à l’âge de 18 ans, causées par des maladies liées au diabète et à l’obésité étaient plus fréquentes pour le groupe de prématurés que pour l’autre. La différence était encore plus marquée chez les enfants de plus de cinq ans. Ceux-ci possédaient en outre un taux de morbidité du diabète sucré de type 1 bien supérieur que les enfants nés à terme.

Autre différence entre les deux groupes : le poids à la naissance. "Les bébés prématurés pesaient en moyenne moins que les autres, moins de 2,5 kg", détaille le Dr Eyal Sheiner, l’un des auteurs de l’étude. L’Israélien et son équipe ont également noté que "les grossesses finissant plus tôt que prévu possèdaient une probabilité plus élevée d’être compliquée par de l’hypertension et un diabète maternel, gestationnel ou non gestationnel".

Cette corrélation entre diabète et obésité d’une part et naissance prématurée de l’autre pourrait être expliquée par "l’absence d’une pleine maturité de l’axe hormonal (1)", suggèrent prudemment les auteurs, à moins que, à l’inverse, ces résultats ne montrent "un dysfonctionnement endocrinien chez le fœtus qui serait responsable de la naissance prématurée". Corrélation n’étant pas causalité, les chercheurs peuvent seulement mettre en lumière la différence de taux de diabétiques et d’obèses entre les deux groupes étudiés, sans pouvoir avancer d’explication plus précise.

(1) Axe hypothalamo-hypophysiaire

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24