1. / Grossesse - Enfant
  2. / Grossesse
  3. / Fausse couche

Fausse couche : quel accompagnement pour les conjoints ?

Ma femme a fait une fausse couche à trois mois, je n'arrive pas à passer le cap. Comment faire ?

Rédigé le , mis à jour le

Fausse couche : quel accompagnement pour les conjoints ?

Les réponses avec le Pr Philippe Duverger, pédopsychiatre, et avec le Pr Philippe Descamps, gynécologue-obstétricien :

"Les compagnons et maris peuvent tout à fait se faire aider. On oublie souvent les pères. Or, les pères peuvent aussi souffrir. Ils ont le droit de s'investir, de rêver, d'espérer… et cette perte est souvent partagée par le couple, c'est aussi une perte pour le conjoint. Il est important d'être attentif au vécu psychologique du père."

"Plus la grossesse est avancée, plus le deuil est compliqué. Même s'il y a des grossesses extrêmement précieuses où une fausse couche à huit semaines serait très douloureuse, néanmoins plus la patiente a porté le bébé dans son ventre, plus le projet est avancé et a fortiori si on a senti le bébé bouger, plus le deuil sera compliqué."

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24