1. / Grossesse - Enfant
  2. / Enfant
  3. / Nourrisson

Pourquoi donne-t-on de la vitamine D aux nourrissons ?

Un nourrisson de 10 jours est décédé le 21 décembre après avoir reçu une dose de vitamine D. Il a commencé à suffoquer puis a fait un arrêt cardio-respiratoire. Pour l'instant, on ignore les causes exactes du décès. Les autorités sanitaires enquêtent sur l’Uvestérol D, le médicament donné au nourrisson et placé sous surveillance depuis 2006. 

Rédigé le

Pourquoi donne-t-on de la vitamine D aux nourrissons ?

Pourquoi ce médicament est-il prescrit ?

L'Uvestérol D est un médicament très courant à base de vitamine D, produit par le laboratoire français Crinex. Il se présente sous forme liquide, dans un flacon dont on extrait, à l'aide d'une pipette, la dose à administrer. Il est prescrit aux nourrissons de la naissance à l’âge de 5 ans pour favoriser leur croissance.

Le pédiatre Robert Cohen explique : "La vitamine D n’est pas une vraie vitamine. C’est  une hormone fabriquée normalement par la peau au contact du soleil. Elle permet une meilleure absorption du calcium et une meilleure fixation du calcium au niveau de l’os. Un enfant de la naissance jusqu’à un an en moyenne prend 6 kilos et grandi de 24 cm. Ses os ont besoin d’énormément de calcium qu’il va falloir fixer."

Quels sont les risques d'un manque de vitamine D ?

Pour que le traitement soit efficace, il est recommandé que les bébés reçoivent quotidiennement cette vitamine D jusqu’à l’âge de 18 mois. En cas de carence,  il y a un risque de rachitisme. "Les os ne se construisent pas normalement. Ils sont plus fragiles. En plus, cela s’accompagne d’hypocalcémie, c’est-à-dire de manque de calcium dans le sang qui peut avoir lui-même des conséquences délétères" , explique le Dr Robert Cohen. Selon lui, le rapport bénéfice/risque est largement en faveur d'une supplémentation à base de vitamine D.

Selon les recommandations françaises, jusqu’à l’âge de 5 ans, les enfants doivent prendre régulièrement des doses de vitamines D. C’est aussi le cas à l'adolescence, de 10 et 18 ans, pour favoriser une bonne croissance osseuse et prévenir l’ostéoporose à l’âge adulte.

Elle est également souvent prescrite aux adultes, en particulier aux femmes enceintes ou qui allaitent, aux personnes âgées, à celles peu exposées au soleil ainsi qu'à celles ayant une peau très pigmentée.

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24