1. / Grossesse - Enfant
  2. / Enfant
  3. / Ecole, apprentissage

Rentrée scolaire : des idées plein le cartable !

La rentrée c'est souvent l'école des premières fois ! Première prise en main d'un feutre, premiers ciseaux, première règle pour tracer des formes géométriques… Voici quelques idées innovantes pour faciliter la vie de nos écoliers !

Rédigé le , mis à jour le

"Des fournitures adaptées aux écoliers", chronique de Setti Dali du 4 septembre 2017

Les stylos

Tenir un stylo, se servir d'une règle ou découper pour la première fois n'est ni facile, ni inné. Le risque c’est quoi ? Ne pas adopter le bon réflexe, se crisper puis se décourager. Un cercle vicieux qu’il est pourtant simple à éviter. Voici quelques trouvailles, inventées par des experts en ergonomie.

Premier challenge à relever : l’écriture. Votre enfant tremble, ou se crispe et ne parvient pas à bien tenir son stylo.

Solution numéro 1 : le manchon. On le glisse autour du feutre ou du crayon de couleur par exemple et ça facilite le positionnement des doigts. C’est une sorte de guide. Il en existe pour gaucher et droitier. Ils sont plus gros qu’un crayon standard, donc plus facile à tenir en main et on retrouve de petites encoches qui permettent à l’enfant de bien placer ses doigts. Ces guide-doigts séduisent en particulier les enfants dyspraxiques qui ont des troubles de la motricité fine.

Si les manchons ne suffisent pas, autre solution, on l’enfile sur les trois doigts, pouce, majeur et index, à leurs extrémités. Ça permet de positionner les doigts en forme de pince, offrant alors une meilleure tenue et stabilité du stylo.

Solution numéro 2 : le stylo en pince. Comme la main est sur le stylo et non à plat sur la feuille, tout le poids est supporté par le stylo. Cela convient bien aux personnes qui se fatiguent à l’écriture, qui se crispent, ou qui n’arrivent pas à pincer.

Les ciseaux

Pas facile non plus à prendre en main ! Découper est un geste complexe, l’air de rien. Ça demande de la dextérité car l’enfant doit parvenir à dissocier ses doigts, et en même temps exercer une pression sur les lames. D’où l’intérêt de lui proposer dès la maternelle, des ciseaux zéro effort : l’ouverture des lames est automatique, l’enfant n’a pas besoin de serrer fort. En plus, il y a une sécurité et il est impossible de se couper avec.

Autre modèle de ciseau : le pressoir. Il convient surtout à des enfants ayant un handicap moteur momentané ou définitif d’une main ou d’un bras par exemple. On l’utilise d’une seule main. On pose sa feuille à plat, et il suffit d’une pression pour couper, d’autant que les lames se remettent d’elles-même en place.

Il faut rappeler que ces outils peuvent avoir un intérêt pour des enfants autistes ou présentant des troubles neurologiques. C’est à voir en fonction du type de handicap.

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

La règle

La règle crocodile avec son imposante poignée. Le design a été étudié pour faciliter la prise en main et la rendre plus fluide pour tous. Un enfant qui a des troubles de la motricité forte, pourra utiliser cette règle sans se fatiguer, et sans se décourager.

Autre idée, pour encore plus de stabilité : la règle anti-glisse. Sur les deux faces, une bande anti-dérapante, et au niveau des graduations, des chiffres ultra lisibles. Parfait pour un premier apprentissage.

Le cartable

Pour qu'il ne soit pas trop lourd sur les épaules, misez sur le sac-à-dos plutôt que le cartable ! Un sac-à-dos conçu par des montagnards… pour des écoliers, c’est un parfait compromis ! Le secret du montagnard pour supporter autant sur épaules, c'est un matelas sculpté pour le dos d’un enfant. Le principe est de coller le sac au plus près du corps car plus la charge est près du corps, plus c’est facile à porter. D’où la ceinture abdominale et des bretelles réglables de partout. Pour éviter de transpirer du dos, des petits coussins laissent entrer l’air.

L’avantage est qu’avec ce système de portage, l’enfant est libre de sautiller, de courir, de grimper. Côté pratique, des bandes réfléchissantes sont collées pour une meilleure visibilité l’hiver. De grands compartiments permettent le rangement pour les cahiers. Une poche avant zippée pour ranger le goûter, ou le trousseau de clé. En conclusion, c'est un concentré de technologie pensé pour éviter les problèmes de dos chez les enfants.

Sponsorisé par Ligatus

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24