1. / Grossesse - Enfant
  2. / Enfant
  3. / Bronchiolite

Bronchiolite, le retour...

Selon Santé Publique France, cette infection respiratoire qui touche essentiellement les bébés est en "nette augmentation" sur le plan national. L'épidémie est même déclarée en Île-de-France.

Rédigé le , mis à jour le

Bronchiolite : les gestes à adopter

Nez bouché, qui coule ou encore légère quinte de toux... Voici les premiers symptômes d'un rhume. Chez les plus petits, cette infection respiratoire peut se compliquer et entraîner une bronchiolite. Ce virus descend progressivement dans les poumons et les bronchioles. L'enfant respire mal et rencontre des difficultés pour manger et dormir.

Selon le pédiatre, le Pr Emmanuel Grimpel, il n'est pas nécessaire de prendre un médicament. "Il faut désinfecter le nez avec du sérum physiologique. Ceux qui sont parfois gênés au point de ne plus pouvoir bien respirer, d'avoir besoin d'oxygène ou ne plus s'alimenter, sont en général hospitalisés. On va les aider à respirer en leur apportant un peu d'oxygène ou en aidant les enfants à s'alimenter pendant cette période difficile".

La kinésithérapie respiratoire serait inutile

Très souvent prescrite pour traiter la bronchiolite, la kinésithérapie respiratoire n'est pourtant pas utile selon le Pr Emmanuel Grimpel. "La plupart des études qui ont été faites nous disent que ça n'accélère pas la guérison. Est-ce que cela permettait aux nourrissons de mieux vivre la période de bronchiolite, ça n’est pas certain…".

Dans la majorité des cas, la bronchiolite est une infection anodine, soignée au bout de cinq à dix jours. Pour éviter la contamination, il faut se laver les mains régulièrement, aérer la chambre de l'enfant, ne pas partager biberons et sucettes non lavés... Quand un parent est enrhumé, il doit porter un masque pour s'occuper de son bébé.

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24