1. / Grossesse - Enfant
  2. / Ado
  3. / Sports et loisirs

Colos : qui veille sur la santé de votre enfant ?

Chaque année, 4 millions d'enfants et d'adolescents fréquentent des structures d'accueil collectif avec hébergement, tels que les centres ou les colonies de vacances. Afin d'assurer le suivi médical et les soins quotidiens des enfants, chaque équipe d'animation comprend un assistant sanitaire, en liaison avec le médecin.

Rédigé le

Colos : qui veille sur la santé de votre enfant ?
© Olesia Bilkei - Fotolia.com

Les colonies de vacances sont parfois source d'anxiété, en particulier pour les parents, soucieux de la santé de leurs enfants. Pourtant les démarches sont strictes : dès l'inscription, l'état de santé de l'enfant doit être renseigné par son responsable légal sur une fiche sanitaire de liaison.

Cette fiche est précieuse, elle permet à l'équipe d'animation de s'assurer que les vaccins sont à jour, et de prendre immédiatement connaissance des éventuels problèmes de santé de l'enfant ou de toute contre-indication (asthme, allergies…). Elle sera remise par les parents le jour du départ, accompagnée du traitement de l'enfant si besoin est. Le médicament doit être dans son emballage d'origine, sur lequel sera inscrit le nom de l'enfant, et accompagné d'une ordonnance médicale. Enfin, si l'enfant est amené à participer à des activités sportives, un certificat d'aptitude physique peut être demandé.

L'assistant sanitaire se charge du suivi médical des enfants

Placé sous les ordres du directeur de colonie, l'assistant sanitaire se charge des soins. Il est formé aux premiers secours civils 1 (PCS1 ou équivalent), ses aptitudes médicales sont donc, sauf cas grave, restreintes aux petits "bobos". Il veille sur la trousse à pharmacie : son rôle est avant tout de prendre connaissance de l'ensemble des fiches sanitaires. Il tient également un registre de soins, dans lequel est consigné tout acte médical. On y trouve ainsi la liste des médicaments distribués aux enfants lors du séjour, le nom des jeunes concernés, la date et l'heure d'administration. Ces médicaments sont conservés sous clés, sauf si l'enfant a besoin de les avoir en permanence à portée de main.

L'assistant sanitaire se doit d'informer régulièrement les parents de l'enfant malade et assure les relations avec le personnel de santé, en prévenant le médecin local par exemple. Toutefois, si un enfant tombe malade au cours du séjour, l'assistant sanitaire n'est pas autorisé à administrer un médicament sans une prescription médicale délivrée par un médecin qu'il aura contacté.

Des colonies adaptées aux enfants diabétiques

Certaines pathologies, comme le diabète, demandent une attention particulière et nécessitent des soins quotidiens. De quoi limiter l'accès aux colonies, notamment pour les plus jeunes. Certains organismes offrent des solutions, tels que l'association Aide aux Jeunes Diabétiques (AJD). Elle propose des colonies adaptées aux enfants atteints de diabète de type 1, où alternent périodes d'animations et périodes de soins, encadrées par du personnel soignant. Ouvertes aux familles des jeunes diabétiques, ces colonies permettent aux enfants de gagner en autonomie et de mieux comprendre leur maladie, tout en restant entourés de leurs proches.

Des colonies adaptées existent également pour les jeunes atteints de mucoviscidose. L'association Etoile des neiges organise ainsi des stages sportifs basés sur le concept de "l'équipe médicale en basket". Chaque enfant est accompagné pendant sa pratique sportive par un professionnel de santé ou un sportif qui veille sur sa sécurité.

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24