1. / Grossesse - Enfant
  2. / Ado
  3. / Sexualité des ados

Education sexuelle : tout un programme !

Contraception, interruption de grossesse, infections sexuellement transmissibles… Nombreuses sont les questions des jeunes au sujet de la sexualité. Mais quand les parents ne sont pas à l'aise pour répondre, comment informer et prévenir les comportements à risque ?

Rédigé le , mis à jour le

Education sexuelle : tout un programme !
Education sexuelle : tout un programme !
Sommaire

Qu'est-ce que l'éducation sexuelle ?

Marina Carrère d'Encausse et Michel Cymes décrivent les débuts de l'éducation sexuelle.

Tous les parents ont été un jour confrontés à cette question : "papa, maman... comment on fait les bébés ?". Il y a ceux qui répondent : "Les garçons naissent dans les choux et les filles dans les roses" ou ceux qui se cachent derrière l'histoire de la petite graine. Enfin, il y a ceux qui prennent leur courage à deux mains pour expliquer ce qu'est la sexualité.

L'éducation sexuelle a longtemps été la responsabilité exclusive des parents. Mais dans les années 70, l'Etat a pris le relais. On crée le Conseil supérieur de l'information sexuelle, c'est l'époque de la loi de Neuwirth sur la contraception et des débats houleux sur l'avortement.

Dans les années 90, changement de ton : l'épidémie de sida est là et les pouvoirs publics lancent les premières campagnes de prévention des maladies sexuellement transmissibles.

En 2001, la loi précise que les séances d'éducation à la sexualité doivent être réalisées à tous les niveaux scolaires, à hauteur de trois séances par an, au collège et au lycée, pour répondre aux interrogations des enfants et des adolescents.

Séance d'éducation sexuelle

Les jeunes abordent diverses questions de sexualité.

En réponse à leurs questions sur la sexualité, trois séances par an doivent être organisées au collège et au lycée.

Au collège, les séances d'éducation à la sexualité, animées par des professionnels formés, sont l'occasion d'aborder avec les adolescents des questions aussi intimes que les changements corporels à la puberté ou les premières relations sexuelles.

"L'objectif de ces séances d'éducation à la sexualité est de permettre aux élèves de devenir des individus sexués épanouis et aussi des citoyens responsables de leur comportement à la fois par rapport à eux-mêmes mais aussi par rapport aux autres", explique Laurence Communal, formatrice enseignante.

Les transformations de leur corps, les différences entre les filles et les garçons... Durant ces séances d'éducation à la sexualité, tous les thèmes sont évoqués sans tabou. Mais si depuis 2001, la loi prévoit des séances d'éducation à la sexualité à l'école, au collège et au lycée, une minorité d'établissements en bénéficient, faute de moyens.

Visite au Planning familial

Quelles sont les aides proposées au Planning familial ?

Le Planning familial joue aussi un rôle dans l'éducation sexuelle, des séances de discussion sont organisées pour aider les jeunes filles et éviter qu'elles en arrivent à la solution extrême de l'interruption de grossesse.

En effet, chaque année en France, 220.000 interruptions volontaires de grossesse sont pratiquées, et environ 4% des patientes ont moins de 19 ans.

Si en tant que parent, vous n'arrivez pas à parler de sexualité avec vos enfants, ne culpabilisez pas. Chaque famille est différente, et surtout, chaque enfant va à son propre rythme.

En savoir plus

Articles et vidéos :

Ailleurs sur le web

Livres

  • L'amour, c'est génial, mais...
    "60 questions d'ados sur le sexe et l'amour... et comment y répondre"
    Denise Stagnara
    Ed. Dunod, janvier 2005
  • Parler de sexualité aux ados
    "Une éducation à la vie affective et sexuelle"
    Nicole Athéa, Olivier Couder
    Ed. Eyrolles, avril 2006
  • Les garçons (un peu) expliqués aux filles, les filles (un peu) expliquées aux garçons
    Bernadette Costa-Prades
    Ed. Albin-Michel, janvier 2007
  • Le guide du zizi sexuel
    Zep, Hélène Bruller
    Ed. Glénat, novembre 2001

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24