1. / Grossesse - Enfant
  2. / Ado

L'alimentation de nos ados : leurs besoins spécifiques

Il se rebelle, ne veut guère écouter vos recommandations et en matière d'alimentation, a tendance à ne manger que des pâtes et à ne boire que des sodas. L'adolescence est pourtant une période de la vie où l'alimentation doit tenir une place importante, c'est la condition sinéquanone pour une croissance harmonieuse et une bonne santé à l'âge adulte.

Rédigé le , mis à jour le

L'alimentation de nos ados : leurs besoins spécifiques
L'alimentation de nos ados : leurs besoins spécifiques

Il est important de veiller à l'alimentation des enfants jusqu'à la fin de l'adolescence pour qu'ils ne soient pas en déficit de vitamines et minéraux car ils sont primordiaux pour leur développement. De plus, les cellules adipeuses (l'endroit ou les graisses se stockent dans notre corps), n'augmentent que jusqu'à l'âge de 18 ans. Après, le nombre est fixe. Lors d'un amaigrissement, on les vide mais on ne peut jamais en réduire le nombre (sauf par liposuccion) ainsi, plus il y aura de cellules adipeuses dans le corps d'un adolescent, plus il y aura un terrain favorable à l'obésité à l'âge adulte.

Manger équilibrer, n'est pas synonyme de privation. L'apprentissage doit se faire dés le plus jeune âge. Il s'agit en premier lieu de varier son alimentation, de manger des produits sains pour l'organisme et surtout de garder cet équilibre sur le long terme.

Alimentation des ados : les besoins en sels minéraux et vitamines

Son alimentation sera sensiblement la même qu'au cours de son enfance, mais les portions ainsi que certains besoins en sels minéraux et vitamines vont augmenter légèrement.

Besoins en calcium : (1200mg/jour contre 900mg /jour chez l'adulte). Il permet la contraction musculaire et contribue à la solidité des os. Plus solide sera notre squelette a l'adolescence plus il résistera aux fractures après 50 ans. On le trouve dans les produits laitiers mais aussi dans les fruits (fruits rouges) et légumes (épinards, mâche, haricot blanc…)

Besoins en fer : Une carence en fer entraîne une anémie ferriprive et peut être responsable d'une grande fatigue,. On en trouve dans les abats (foie, rognons), le boudin, certaines céréales, ainsi que dans certaines herbes et épices (thym, cumin, curry).

Besoins en magnésium : C'est un myorelaxant, il améliore le sommeil et aide à lutter contre la constipation, on le trouve dans les fruits secs (pruneaux, abricots), les crustacés (crevettes) et les graines oléagineuses, mais aussi dans les eaux naturellement riches en magnésium.

La vitamine D : Indispensable à l'assimilation du calcium, c'est grâce aux rayons UVB du soleil que notre corps fabrique plus de 80 % de nos besoins en vitamine D. On la trouve dans les poissons gras (maquereau, sardine), les produits laitiers non écrémés et les œufs.

Besoins en vitamine C : Elle favorise l'absorption du fer, c'est également un excellent anti-oxydant et elle stimule le système immunitaire. Les poivrons verts et les choux en sont riches, mais une bonne mangue, un kiwi ou des agrumes seront peut-être plus alléchants.

Et enfin, veillez à ce qu'il ne sale pas trop ses plats.

Comment encourager son ado à varier son alimentation

On essai de lui faire avaler un petit déjeuner équilibré, parce qu'il lui permettra d'être en forme toute la matinée et évitera les fringales de la journée.

Contre le grignotage, on lui apprend à grignoter malin et on lui propose une collation dans l'après-midi (un fruit, un produit laitier et un produit céréalier) et on fixe des horaires réguliers pour les repas que l'on partage en famille.

Des études ont montré que cette population est sensible aux problèmes de surpoids. Des mesures ont d'ailleurs été prises depuis 2005 afin que les distributeurs de boissons et produits sucrés soient interdits au sein des établissements scolaires. Il faut bien évidemment, limiter la consommation de sucre et de gras, ne pas les consommer entre les repas, mais ne diabolisez pas chips, gâteaux et sodas, tout est une question de bon sens et de quantité (une fois de temps en temps, cela fait plaisir et évite les frustrations)

Les jeux vidéo ont tendance à le sédentariser, tentez de développer chez lui l'envie de pratiquer une activité physique, c'est elle qui régulera les éventuels excès et permettra au corps et à l'esprit de bien fonctionner.

Enfin, même si ce n'est pas toujours simple, il faut amener votre ado à prendre conscience des méfaits de l'alcool et de la cigarette

Insistez également pour qu'il dorme suffisamment.

Les troubles du comportement alimentaire peuvent aussi mener à de l'anorexie, si votre ado a une attitude réfractaire pendant les repas, il n'est pas nécessaire de le harceler pour qu'il termine son plat, mais assurez-vous que cela ne persiste pas et, dans le cas contraire, n'hésitez pas à l'emmener consulter son médecin traitant.

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24