1. / Blogs
  2. / Le blog de garde de Gérald Kierzek

Le blog de garde de Gérald Kierzek

Le blog de garde de Gérald Kierzek

Une carte...vitale !

Rédigé le 09/06/2012 / 3

Facturer est vital même devant la mort. Coup de gueule et coup de griffe à notre système de soins dit "libéral" et payé à l'acte qui pousse parfois à des comportements...surprenants.

Intervention au chevet d'un patient atteint d'un cancer, en arrêt cardio-respiratoire, pour lequel toute réanimation est vaine. Le patient est manifestement décédé à notre arrivée et je me charge de la famille, en présence d'une voisine venue apporter son soutien. 

Constat de décès, information de la famille, et pendant que je remplis les formulaires obligatoires arrive l'infirmier "libéral" comme on dit (c'est à dire un collègue infirmier intervenant pour les soins à domicile et rémunéré à l'acte). Je lui explique la situation et il se montre facilitant avec la compagne du défunt; il la connaît bien puisqu'il intervient quotidiennement. Passées ces quelques minutes, il s'enquiert de la carte vitale que nous ne trouvons pas: 

"Si, si, elle doit être quelquepart; je dois passer une carte"

La voisine sur les lieux est interloquée et j'avoue ne pas comprendre tout de suite pourquoi cette carte est devenue si...vitale. Je comprends quand mon collègue infirmier met enfin la main dessus après avoir retourné quelques affaires et sort son terminal (de paiement!) de sa sacoche et introduit la carte verte. Dernier acte, dernière carte vitale!

Je ne peux rien reprocher à l'infirmier, empathique et professionnel dans le réconfort à la famillle; il est à mon sens victime d'un système qui l'oblige à facturer coûte que coûte des actes. On peut bien-sûr reprocher de facturer un acte (lequel d'ailleurs ? puisque tout soin était inutile) dans ces derniers instants avec la famille...manque de tact et de mesure peut-être.  On peut surtout reprocher à ce mode de paiement unique son caractère trop souvent inadapté aux situations médicales et humaines.

 

 

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24