1. / Blogs
  2. / La gynéco pour les nul(le)s

La gynéco pour les nul(le)s

La gynéco pour les nul(le)s

Les pertes blanches

Rédigé le 23/08/2017 / 0

Les pertes blanches

 

Elles se nomment scientifiquement leucorrhées. Autrefois les femmes disaient les fleurs blanches, ce qui était beaucoup plus poétique.

Amandine m’écrit : j’ai 14 ans, ma culotte est sale tous les soirs et souvent humide. Faut-il me laver à l’intérieur ?

Réponse : Vous avez été réglée à 12 ans. Vos règles sont déjà régulières, indolores, tous les 30 jours.  Vous m’expliquer que vos pertes ne brûlent pas, ne démangent pas, que vous n’êtes ni rouge ni irritée. Vous êtes sûre que ce n’est pas de l’urine et vous n’avez jamais eu de rapports sexuels.

 Alors ?

Il semble que vous décriviez une leucorrhée physiologique, des sécrétions normales, provenant d’un vagin sain.

Le vagin est un conduit, aplati au repos, très élastique qui permet la pénétration et le passage du bébé à l’accouchement. Sa partie inférieure est l’orifice vaginal, entre les petites lèvres vulvaires, protégé par l’hymen. Ce conduit est oblique vers  l’arrière,  Sa partie supérieure entoure le col de l’utérus en s’approfondissant en culs de sacs. Il mesure de 6 à 7 jusqu’à  8-9 cms de longueur et est tapissé d’une muqueuse, comme la bouche, le rectum, le nez, l’estomac, par exemple.

Avec le clitoris le vagin est l’organe du plaisir féminin, mais la femme est dotée de nombreuses zones érogènes dans son corps.Le vagin  est tapissé par une muqueuse qui est humide sous l’influence des estrogènes, et aussi du désir sexuel. Quand les hormones féminines, essentiellement estrogènes, progestérone et très peu d’hormone mâle, ne sont pas sécrétées, avant la puberté et après la ménopause, le vagin est beaucoup plus sec. Rappelez-vous, quand vous étiez petite, votre culotte n’était pas comme aujourd’hui. Une sècheresse vaginale survient également au cours de l’allaitement car les estrogènes sont inhibés par la prolactine, l’hormone qui agit sur le sein pour qu’il fasse du lait et, qui aussi, diminue, la libido ou désir sexuel. C’est très important que la mère et le père le sachent pour la reprise de leur vie amoureuse. De simples ovules sans danger pour le bébé sont efficaces mais uniquement pour lubrifier le vagin.

Quelles sont les glandes lubrifiantes ?

La muqueuse vaginale est humide tout le temps.

  • Lors du désir sexuel les glandes de Skène autour de l’orifice urétral (sortie de l’urine) et les glandes de Bartholin, beaucoup plus grosses en bas du vagin à l’intérieur de la grande lèvre se mettent à sécréter.
  • Le désir provoque également sur toute la surface de la muqueuse vaginale, comme une rosée lubrifiante. Quand elle est prête à faire l’amour on dit vulgairement : « elle mouille ».
  • Tous les mois, autour de l’ovulation ou ponte ovulaire, la glaire cervicale s’écoule dans le vagin,  transparente, filante épaisse de plusieurs centimètres, comme du blanc d’œuf. Elle provient des cellules de l’intérieur du col utérin. Elle empèse la culotte. Elle débute à peu près 2 jours avant l’ovulation et, s’il y a un rapport sexuel, elle permet aux spermatozoïdes de grimper, comme par une échelle jusqu’à qu’à l’ovocyte, futur œuf pondu par l’ovaire. De plus la glaire cervicale est sucrée, ce qui les nourrit le temps de leur parcours.

Quand les pertes sont infectées

Si vos pertes vaginales changent de couleur, de consistance ou occasionnent gêne ou douleurs, il faut absolument voir votre gynéco ou votre généraliste

Certaines leucorrhées sont plus liquides, colorées en jaune ou en verdâtre, souvent très malodorantes (odeur de crevettes oubliées au soleil). Elles peuvent donner des rougeurs, un gonflement de l’orifice vulvaire, des brulures, des démangeaisons ou les deux. Les plus fréquentes sont l’Hémophilus vaginalis, ou le trichomonas plus rare actuellement. Elles peuvent s’accompagner d’autres infections, comme le chlamydia surtout chez les filles jeunes .La prescription sera sans doute : examen bactériologique avec cultures et éventuel antibiogramme plus bilan sanguin pour éliminer d’autre infections transmissibles. Le ou les partenaires seront traités en même temps après les résultats.

D’autres au contraire ne coulent pas, sont épaisses, très blanches et ont des grumeaux comme un fromage blanc mal battu. Elles ne sentent pas mauvais, mais sont très douloureuses : elles brûlent, démangent, font gonfler la vulve et même le fait d’uriner fait mal à cause de l’acidité des urines. Certaines femmes croient souffrir de cystite ou infection de la vessie. Le plus souvent le médecin fait le diagnostic à l’œil nu, c’est une mycose et prescrit tout de suite un traitement. Si la mycose survient après des antibiotiques qui en guérissant la maladie ont détruit les défenses du vagin, sa flore, le traitement du partenaire est inutile, d’ailleurs les rapports sexuels font souvent trop mal pour en avoir envie.

Cette description, vous pouvez la trouver dégoutante, mais c’est utile de connaître son corps pour ne pas perdre de temps quand il se plaint. Au moindre doute, le préservatif, votre ami !

 

Toilette vaginale

Vous demandez, Elodie, si vos pertes blanches gênantes seraient moins abondantes en « vous lavant dedans ». S’ il s’agit de laver l’intérieur du vagin, je vous le déconseille.  Le vagin à son éco système, ses moyens de défense avec entre autres les bacilles de Döderlein, les bons bacilles qui le protègent et assurent son taux d’acidité (le Ph) entre 3,8 et 4,5

Si vous parlez de toilette vulvaire entre petites et grandes lèvres oui, c’est recommandé pour retirer le dépôt blanchâtre qui s’y accumule. C’est de l’hygiène normale. « Les produits d’hygiène intimes » fera l’objet d’un autre blog.

……………….

Pour la suite

Dans le prochain blog je vous parlerai des vaginites, c’est-à-dire des infections du vagin plus en détails, de leurs risques et de leur prévention. Ce

sera la suite de ce blog.

A vos claviers ou autrement, merci de poser vos questions, je vous répondrai.

Dr Winaver  22/08/2017

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24