1. / Blogs
  2. / Emma sur le web

Emma sur le web

Emma sur le web

Focus sur les applis consacrées à la relation patient-médecin

Rédigé le 14/12/2015 / 0

Bonjour,

Le podium cette semaine est consacré aux applis qui tentent de servir la relation patient-médecin. Trois applis testées et notées avec l'aide du docteur Marine Crest, médecin généraliste. Nous nous sommes penchées sur leur intérêt et la facilité d'accès à leur contenu. Les trois applis sont gratuites.
 

#1 MayPopp
Lien : https://goo.gl/wU4XmB
Prix : Gratuit
Système d'exploitation : iOS

Résumé : cette appli se présente comme une plateforme de conseil médical. Ce n'est pas du direct mais des questions/réponses déjà en ligne : comment apaiser une toux grasse, peut-on épiler un poil situé sur un grain de beauté, existe-t-il un lien entre le vaccin contre l'hépatite B et la sclérose en plaques ?

Il s'agit donc à la fois de culture générale santé et de conseil médical, même si dans ce dernier domaine, les infos restent très banales selon notre généraliste de référence. Cela est normal, puisqu'il ne s'agit pas de conseils personnalisés. Selon le docteur Marine Crest, il faut se méfier de ce genre d'appli dont le contenu peut davantage angoisser que rassurer. Personnellement, j'ai trouvé qu'on pouvait piocher dans cette appli quelques astuces santé en toute sécurité. Je lui ai attribué la note de 12/20.
 

#2 Doctor Pocket
Lien : https://goo.gl/L3P2Xm
Prix : Gratuit
Système d'exploitation : iOS et Androïd

Résumé : il s'agit d'une appli d'infos pratiques. On vous propose les horaires d'ouverture du cabinet de votre médecin, la possibilité de savoir si votre médecin a du retard, de prendre rendez-vous et aussi quelques conseils médicaux. Le docteur Crest n'a pas été convaincue par les conseils médicaux. Par exemple, il est soit inutile, soit dangereux de conseiller une prise de paracétamol toutes les quatre heures à un enfant au-delà de 38,5°.

Pour le volet "infos pratiques", ce n'est pas mieux : je n'ai trouvé ni mon généraliste, ni le pédiatre de mes enfants, ni mon dentiste… Et quand on se rend sur la fiche de médecins inscrits, on ne trouve aucune info sur les horaires ou le délai d'attente. Autant de fausses promesses qui valent la note de 2/20 à cette appli.
 

#3 Medissimo
Lien : https://goo.gl/6ppDrK
Prix : Gratuit
Système d'exploitation : iOS et Androïd

Résumé : une appli dédiée à l'observance. Vous pouvez scanner vos médicaments, ceux de vos proches si vous êtes parent ou aidant, et créer des alertes pour utiliser cette sorte de pilulier électronique.

Sur le principe, l'idée est géniale selon le Dr Marine Crest. Le problème, c'est la saisie. J'ai testé le QR code de plusieurs boîtes de médicaments : ça ne fonctionne pas… Et la saisie manuelle, c'est un peu dangereux selon le Dr Crest : une faute de frappe, un champ que vous remplissez à nouveau alors qu'il a déjà été validé et c'est la double dose de traitement qui vous est indiquée chaque jour. Il faudrait des garde-fous,  par exemple il faudrait que les recommandations du Vidal soient intégrées… Du coup, cette appli obtient 8/20 et demande toute votre vigilance si vous parvenez à l'utiliser.

On récapitule avec le podium :

12/20 pour Maypopp, à consulter régulièrement pour grapiller quelques conseils :

8/20 pour Medissimo, très bonne idée mais mal conçue. Vous pouvez trouver d'autres piluliers.

2/20 pour Doctor Pocket, le Dr Crest m'a confié que les médecins ne passaient pas leur temps sur leur smartphone…



Appli bonus :

#4 MediPicto
Lien : http://goo.gl/D09uVl
Prix : Gratuit

Résumé : appli web créée par l'AP-HP qui propose de simplifier le dialogue patient/médecin, parfois perturbé par la barrière de la langue ou certains types de handicaps. Avec cette appli, des pictogrammes permettent de communiquer pour localiser et évaluer la douleur, définir un traitement et expliquer la prise de médicaments aux patients…

Pour Marina Crest, cette appli est géniale. Elle répond à un vrai besoin. Techniquement, elle n'est pas tout à fait au point (on ne sait pas bien par où commencer, ni comment imprimer les documents), mais sur le fond, elle est top. Cette appli obtient donc la note de 18/20, avec les félicitations du jury !
 

Focus sur les applis consacrées au diagnostic et à l'automédication

Rédigé le 07/12/2015 / 0

Bonjour,

Le podium cette semaine est consacré  aux applis permettant de poser un diagnostic et de se soigner soi-même. Les trois applis gratuites ont été testées selon la pertinence de leur contenu. Ce podium a été réalisé avec l'aide du Dr Philippe Zerr, médecin généraliste.
 

#1 Doc For You
Lien : http://apple.co/1NQPnev
Prix : Gratuit
Système d'exploitation : iOS

Résumé : cette appli propose de vous aider à mettre un nom et à donner du sens à vos symptômes. Vous indiquez où vous avez mal, quel genre de douleur ou sensation vous ressentez et l'appli vous présente la maladie la plus probable. Sachant que la description qui vous est donnée est celle de Wikipédia.

Ce qui est troublant, c'est que l'on peut vous indiquer une embolie pulmonaire comme on vous indiquerait une crise hémorroïdaire… sans vous alerter particulièrement sur le niveau d'urgence. Si cette appli cherche à vous éclairer pour les petits maux quotidiens, "pourquoi pas". Mais cela peut aussi s'avérer très angoissant. Je lui ai adressé la note de 10/20.
 

#2 CitizenDoc
Lien : http://apple.co/1OPBYjV
Prix : Gratuit
Système d'exploitation : iOS

Résumé : cette appli commence avec un questionnaire qui tend à comprendre vos symptômes, localiser la douleur pour finalement vous guider vers la prise en charge la plus adaptée. Si vous avez mal à la tête, que cela ressemble à une migraine douloureuse, on vous propose de prendre du paracématol. Si vous avez de la fièvre en plus et les muscles douloureux, on vous propose plusieurs types de médicaments anti-rhume. Dans d'autres cas, on peut vous suggérer de consulter un médecin.

L'approche des symptômes peut être pertinente (elle a été mise au point par un comité de médecins), mais ce qui pose problème à notre généraliste, c'est la prescription associée : il y a des contre-indications à certains médicaments qui ne sont pas indiquées par exemple chez les hypertendus ou les personnes souffrant d'une maladie chronique inflammatoire. Autre souci : en cas de toux persistante, le généraliste aura une vision globale, c'est-à-dire qu'au-delà des symptômes, l'examen et l'interrogatoire vont l'aiguiller. Avec cette appli, rien de tout ça. L'appli n'obtient pas la moyenne : 8/20.
 

#3 Hométhode
Lien : http://apple.co/1Tvu947
Prix : 2,99 euros
Système d'exploitation : iOS

Résumé : l'homéopathie et un questionnaire un peu particulier pour vous aiguiller sur un traitement. Avec cette appli, on vous demande par exemple la forme de votre visage et si votre douleur est brûlante ou piquante comme une aiguille avant de vous proposer un cocktail de granules homéopathiques, sans aucun diagnostic précis de ce dont vous souffrez.

Pour notre médecin, rien de scientifique avec cette appli. Il met en garde sur cette forme de soins, parfois inadaptée. L'appli obtient donc la note de 2/20.
 

On récapitule avec le podium :

10/20 pour DocForYou.

8/20 pour CitizenDoc.

2/20 pour Hométhode.

Le podium n'est pas brillant. Ce qu'il faut, c'est du bon sens. Pour un banal souci de santé, on peut tenter de se soigner soi-même en tenant compte de son état de santé général. Et si les symptômes persistent, on va consulter.
 

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24