1. / Blogs
  2. / Emma sur le web

Emma sur le web

Emma sur le web

Focus sur les applis dédiées aux personnes aveugles et malvoyantes

Rédigé le 30/11/2015 / 0

Bonjour,

Le podium cette semaine est consacré aux applis dédiées aux personnes aveugles et malvoyantes. C'est avec Pascal Ovel de l'association Valentin Hauÿ que j'ai évalué ces trois applis.  Pascal Ovel est non-voyant et travaille au Certam, un service de l'association qui évalue le matériel pour les déficients visuels. Les trois applis sont notées selon leur intérêt et leur facilité d'utilisation.
 

#1 iMove
Lien : https://goo.gl/wc6x2v
Prix : Gratuit
Système d'exploitation : iOS

Résumé : cette appli promet d'aider les personnes souffrant d'une déficience visuelle à gagner en indépendance pour ce qui concerne leur mobilité : connaître l'adresse où elles se trouvent, savoir si elles ont, autour d'elles, des lieux d'intérêt comme une gare, une école, un restaurant… L'utilisateur peut également ajouter des lieux d'intérêt qui se signaleront par un son particulier à chaque fois qu'il s'en approchera.

Pour Pascal Ovel, cette appli est intéressante, facile, utile et la géolocalisation fonctionne très bien. Le seul petit hic, c'est qu'elle n'est pas associée à un navigateur GPS, même si le GPS en milieu urbain pour une personne malvoyante, c'est toujours un peu délicat parce qu'il y a du bruit dehors et l'usage de l'oreillette perturbe l'écoute des bruits alentours et nécessaires (la voiture qui approche, par exemple). I Move obtient donc la note de 15/20.
 

#2 Type In Braille 
Lien : https://goo.gl/xL3d1g
Prix : 4,99 euros
Système d'exploitation : iOS

Résumé : cette appli à 4,99 euros vous propose d'écrire en braille depuis votre téléphone. Pour notre expert, les applis du genre ne sont pas forcément simples à utiliser ou elles sont un peu inutiles. Elles ne sont pas simples à utiliser parce que techniquement, positionner ses doigts sur l'écran n'est pas toujours évident ou l'interface est trop petite…

Et elles sont parfois inutiles parce que les personnes déficientes visuelles vont avoir tendance à utiliser des technologies vocales, comme le logiciel Voice Over ou la reconnaissance vocale de Siri, beaucoup plus pratique et rapide, même si ce n'est pas encore parfait.  Cette appli obtient donc une note en-dessous de la moyenne : 8/20.
 

#3 A Blind Legend
Lien : https://goo.gl/DCnOmj
Prix : Gratuit
Système d'exploitation : iOS

Résumé : ce jeu n'a aucune vocation thérapeutique. Dans ce jeu, vous incarnez Edward Blake, un chevalier aveugle, guidé par sa fille pour se déplacer, combattre et éviter des obstacles. Tout se passe par l'ouïe : rien n'apparaît sur l'écran de votre téléphone, l'aventure s'écoute en sons binauraux, une sorte de 3D audio.

Pour Pascal Ovel, ce jeu est parfait, 100% accessible et bien fait. Il apporte du plaisir à des personnes qui n'ont généralement pas accès à ce genre de jeu, sur console, par exemple. À l'origine, ce jeu n'a pas été conçu pour les déficients visuels, mais pour faire vivre une expérience sensorielle aux voyants. Ce jeu est tellement réussi que les non-voyants l'ont adopté ! Il obtient également la note de 15/20.
 

On récapitule avec le podium :

Ex æquo, 15/20 pour iMove et A blind Legend, l'une au service de la mobilité et l'autre pour offrir un loisir.
8/20 pour Type In Braille, pas forcément très utile et pratique.


Focus sur les applis anti-agressions

Rédigé le 23/11/2015 / 0

Bonjour,

Le podium cette semaine est consacré aux applis anti-agressions. C’est une tendance qui émerge. Trois applis testées selon leur facilité d'utilisation et la pertinence de leur contenu.
 

#1 iDanger mail
Lien : https://goo.gl/zEkzKk
Prix : Gratuit
Système d'exploitation : iOS

Résumé : Cette appli gratuite propose d'enregistrer deux contacts et de leur envoyer un message d'alerte par mail en cas de besoin, assorti des coordonnées GPS. (1,99 euro pour la version envoi par SMS).

C'est une fausse bonne idée. D'abord parce que l'on n'a pas forcément le nez sur ses mails et en cas d'urgence, ça ne servirait à rien de découvrir le message quatre heures plus tard… Ensuite parce que, si l'on consulte ses mails régulièrement, on peut être à l'autre bout du pays et donc impuissant. Le temps de décrypter les coordonnées GPS reçues et finalement d'appeler les secours, on a perdu un temps précieux. On oublie donc cette appli qui obtient la note de 1/20 et on retient le 15 pour le Samu, le 17 pour la police, le 18 pour les pompiers.
 

#2 Qwidam
Lien : https://goo.gl/ZSbfku
Prix : Gratuit
Système d'exploitation : iOS

Résumé : Une appli gratuite qui se présente comme un réseau citoyen d'aide de proximité. Concrètement, une fois inscrit, vous pouvez à la fois faire appel aux membres de la communauté pour vous venir en aide, signaler une alerte pour une autre personne en détresse, ou encore vous-même être contacté parce que vous êtes géolocalisé à moins de 500 m d'une personne ayant besoin de votre aide. Ensuite, toute une chaîne de solidarité des personnes impliquées se met en place avec la possibilité d'appeler les secours par exemple.

Cette appli est intéressante dans le sens où elle s'inscrit dans le laps de temps séparant l'urgence de l'arrivée des urgences, histoire de réagir encore plus vite. Il est plaisant d'imaginer qu'une appli peut s'avérer sociale dans la vraie vie… Celle-ci n'a évidemment de sens que si beaucoup de personnes l'utilisent. Je lui attribue une bonne note d'encouragement en ce sens : 15/20.
 

#3 Self Défense
Lien : https://goo.gl/rWoVY4
Prix : Gratuit
Système d'exploitation : iOS

Résumé : il existe de nombreuses applis de self-défense, il en existe plein en anglais ou allemand, certaines spécialement dédiées aux femmes et dans tous les cas, on vous promet ainsi de savoir répondre à une agression dans la rue. On vous enseigne donc des prises, ce qui nécessiterait donc d'être entraîné bien avant que l'agression ne se produise.

Avec cette appli, il s'agit d'apprendre et d'être en condition de combat, avec un adversaire unique. Or, on ne sait jamais ce qu'une agression nous réserve. Cela pourra en intéresser certains mais évidemment, il ne s'agit pas de réagir directement à l'agression en urgence. L'appli obtient la note de 8/20.
 

On récapitule avec le podium :

15/20 pour Qwidam, qui comme tout réseau, n'a de sens que si elle a du succès.

8/20 pour Self-Défense, pas adaptée aux situations d'urgence.

1/20 pour iDanger, à côté de la plaque.
 

Focus sur les applis consacrées aux blessures des sportifs

Rédigé le 09/11/2015 / 0

Bonjour,

Le podium des applis cette semaine est consacré aux blessures des sportifs. Trois applis dédiées aux sportifs du dimanche et aux plus avertis… Ces applis visent à mieux prévenir ou comprendre les blessures. Elles ont été soumises au Dr Régis Boxelé, médecin du sport, et ont été notées selon l'intérêt de leur contenu.
 

#1 Cerveau Sport 
Lien : https://goo.gl/ut8c8X
Prix : Gratuit
Système d'exploitation : iOS

Résumé : une appli dédiée au repérage et à la prise en charge d'une commotion cérébrale. Elle s'adresse aux entraîneurs, responsables des sportifs sur le terrain et autres thérapeutes du sport. Son objectif est d'aider à reconnaître les signes d'une commotion cérébrale (perte de connaissance, vomissements, vision double notamment) et envisager la meilleure prise en charge selon le passif du joueur, les circonstances de l'accident et les symptômes. L'appli prévient d'emblée qu'elle ne se substitue pas à la consultation.

Pour le Dr Régis Boxelé, il est utile de bien informer sur les symptômes des commotions cérébrales, prises en considération depuis peu en France (seulement quelques années, depuis 2009). Mais l'appli n'apporte pas grand-chose. Certes, le blessé ne doit pas reprendre l'entraînement s'il est encore pris de vomissements, mais l'appli ne va pas beaucoup plus loin. Je lui adresse donc la note de 11/20 et vous rappelle le numéro des Urgences, à appeler en cas de besoin : le 15 !
 

#2 GetSet, l'entraînement malin 
Lien : https://goo.gl/6DFWKh
Prix : Gratuit
Système d'exploitation : iOS et Androïd

Résumé : l'appli part d'un constat : les lésions surviennent trop souvent, dans tous les sports, parfois dévastatrices alors qu'elles pourraient être évitées par un bon échauffement. Montée en partenariat avec le Comité olympique international et certaines fédérations sportives, Get Set propose des exercices précis selon que vous faites du volley, du vélo, du handball et selon les parties du corps que vous souhaitez particulièrement échauffer (genou, épaule…).

Il s'agit d'une "très très bonne appli" selon le Dr Régis Boxelé, dans le sens où elle propose à la fois des exercices relevant de l'échauffement et du renforcement musculaire. Or, c'est justement le renforcement musculaire qui fait office de prévention des blessures. Le seul souci : avec les exercices proposés, il faut y passer 15/20 minutes, mais c'est en réalité le temps qu'il faudrait consacrer avant de commencer sa partie de tennis... L'appli obtient la note de 18/20.
 

#3 Sworkit
Lien : https://goo.gl/96gRHX
Prix : Gratuit
Système d'exploitation : iOS et Androïd

Résumé : l'appli est une sorte de coach personnel de sport qui permet à tous de s'y mettre (pour perdre du poids, se muscler, s'entraîner), et aux sportifs d'établir, seuls ou avec leur entraîneur, un programme sur-mesure à partir des exercices de la bibliothèque. Vous pouvez tout personnaliser : la durée des sessions et les zones à travailler ou miser sur le programme aléatoire.

Pour notre médecin du sport, ce genre d'applis peut donner envie de se mettre au sport et de s'y tenir grâce à un programme ludique, sans pour autant faire n'importe quoi. L'appli obtient donc la note de 13/20.
 

 On récapitule avec le podium :

18/20 pour GetSet, pour un échauffement et un renforcement musculaire optimal, limitant le risque de blessures.

13/20 pour Sworkit, si vous avez la bonne résolution de vous mettre au sport.

11/20 pour Cerveau Sport, on retient les symptômes de la commotion cérébrale.
 

Focus sur les applis consacrées à la propreté des enfants

Rédigé le 02/11/2015 / 0

Bonjour,

Le podium des applis cette semaine est consacré à la propreté des enfants et notamment à l'énurésie. L'énurésie est le nom savant du fameux "pipi au lit". Les trois applis destinées aux enfants ont été testées et notées avec l'aide du Dr Ilona Alova, qui a une consultation en urologie dédiée aux troubles mictionnels dont l'énurésie, à l'hôpital Necker. Les applis ont été notées  selon l'intérêt que présente ces applis et leur contenu.
 

#1 J'ai fait pipi
Lien : https://goo.gl/89HuoI
Prix : 0,99 euro
Système d'exploitation : iOS

Résumé : 99 centimes d'euro pour cette appli-histoire : celle d'un petit garçon qui croit être allé aux toilettes mais c'était dans ses rêves. Au réveil, il est tout mouillé… Il échange avec sa maman, qui lui dit qu'elle aussi, à son âge, vivait ce genre de choses, et que ça passe avec le temps.

Pour le docteur Alova, l'intérêt de cette appli pour les petits, c'est qu'elle est déculpabilisante.  D'autant qu'il n’y a pas vraiment d'inquiétude à avoir si quelques accidents de pipi se produisent de temps en temps jusqu'à l'âge de 5 ans. Cette appli obtient donc la note de 12/20.
 

#2 Aux Toilettes 
Lien : https://goo.gl/edHqWR
Prix : 0,99 euro
Système d'exploitation : iOS

Résumé : Cette appli s'annonce plus pédagogique. Toujours des dessins, mais au service officiel de l'apprentissage de la propreté et de l'hygiène. On allume la lumière, on boit, on a envie de faire pipi, on s'essuie, tire la chasse, se lave les mains… Ce qui est essentiel dans cette appli, c'est la partie consacrée à la boisson qui induit l'envie de faire pipi. Il faut que l'enfant comprenne le lien et que le parent lui propose de boire davantage en journée, dès le matin, et moins le soir… Et également d'aller aux toilettes sans attendre la dernière minute. En ce sens, le jeu apporte une bonne info, même si c'est très suggéré mais c'est un bon point de départ à la conversation avec les parents. D'où la bonne note de 15/20.
 

#3 Enuresis Trainer
Lien : https://goo.gl/bj8BGY
Prix : 2,99 euros
Système d'exploitation : iOS

Résumé : cette appli se présente comme une appli thérapeutique pour régler l'énurésie. Il s'agit en fait d'un calendrier à remplir pour dire si les draps du petit étaient mouillés ou non au réveil. S'il n'y a pas eu de pipi, l'enfant est récompensé par des images.

Pour notre médecin de référence, même s'il est toujours intéressant de récompenser l'enfant qui réussit à ne pas mouiller ses draps, chaque raté est vécu comme un constat d'échec et cela est très décourageant. Et surtout, cette appli qui se présente comme "thérapeutique" oublie de dire que si le souci ne passe pas malgré les conseils de boire plus tôt en journée, il faut consulter. Elle obtient donc la médiocre note de 7/20.
 

On récapitule avec le podium :

15/20 pour Aux toilettes, avec un conseil basique : boire davantage en journée, moins le soir et aller aux toilettes sans attendre l'envie pressante.

12/20 pour J'ai fait pipi : surtout valable pour les tout-petits.

7/20 pour Enuresis Trainer, qui n'a, en réalité, aucune vocation thérapeutique.
 

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24