1. / Blogs
  2. / Emma sur le web

Emma sur le web

Emma sur le web

Coup de gueule contre la Sécu

Rédigé le 18/03/2013 / 4

Voilà, à quelques jours près, 6 mois que je suis alitée et donc arrêtée. Pas le droit de travailler, puisque ma grossesse pathologique induit un arrêt maladie. Jusqu'ici, tout est logique. Ce qui l'est moins, me met hors de moi et me rend techniquement la vie difficile (en plus de cette station allongée), c'est que je n'ai toujours pas vu venir l'ombre d'une indemnité de la part de l'Assurance Maladie. Pas un centime en 6 mois. Pourtant, je suis bonne élève : coups de fil réguliers, envois des papiers demandés… Malgré tout, cela ne suffit jamais. Etrangement, toutes les 3 semaines environ, je reçois à nouveau mon dossier (de plus en plus lourd) assorti d’une note me réclamant une pièce manquante et jamais, jusque là, demandée. Parfois, on me redemande un document déjà envoyé une voire deux fois dans des courriers précédents. Dois-je voir ici une conspiration visant à gagner du temps pour faire fructifier l’argent qui m’est dû ? Me décourager ?

La théorie du complot, très peu pour moi. Mais quand j'appelle, désespérée de toucher enfin les indemnités qui me sont dues, quand je demande à mon interlocutrice comment elle ferait  pour assurer le quotidien sans toucher de salaire, elle rit et me rétorque que nos deux situations n'ont rien à voir.

Au secours ! Un peu de professionnalisme, de réactivité et d’humanité ne feraient pas de mal : on entend sur la bande téléphonique que les conversations peuvent être enregistrées dans le but d’améliorer le service : mesdames et messieurs les responsables, je vous en prie : écoutez ces enregistrements ! Et profitez-en pour améliorer le service rendu ! Le plus souvent, il s’agit en effet de malades (dans mon cas, pas de maladie mais un état dans lequel chaque photocopie à produire s’assimile à une sortie digne du parcours du combattant) qui n’ont franchement pas besoin d’être reçus ainsi et encore moins d’ajouter à leur souci de santé celui de savoir comment ils vont assurer le quotidien.

Se préparer à revivre debout

Rédigé le 14/03/2013 / 3

Bonjour à tous,

Voilà presque 6 mois que je vis à l'horizontale et bientôt, libération : Je pourrai me remettre debout !

J'y pense sans trop y croire et je sens bien que je n'ai pas tout à fait l'énergie de revivre debout... C'est que 6 mois allongée, ça vous pompe de l'énergie !

Alors, voilà mes petits trucs pour m'y préparer en douceur.

Bon courage à tous !

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24