1. / Bien-être - Psycho
  2. / Sport et santé
  3. / Sport et ados

Ordonnance sportive pour les ados

Aider les adolescents à intégrer l'activité physique à leur quotidien, c'est leur donner de bonnes habitudes qu'ils pourront conserver toute leur vie.

Rédigé le

"Les bienfaits du sport pour les ados", chronique du Dr Nicolas Barizien, médecin du sport, du 6 septembre 2017

Le niveau d'activité physique a diminué depuis plusieurs décennies en raison de conditions de vie plus confortables (transports motorisés, ascenseurs...) et d'une sédentarisation qui touche l'ensemble de la population mondiale urbaine avec des loisirs tels que la télévision, les jeux vidéo, les ordinateurs... 

Pour être en bonne santé, un adolescent doit pratiquer au moins soixante minutes par jour d'activité physique modérée à intense. L'OMS constate que les enfants ayant une activité physique régulière s'orientent plus facilement vers un mode de vie sain et un comportement alimentaire équilibré à l'âge adulte. Il semble également qu'ils obtiennent de meilleurs résultats scolaires.

  • Les ados préfèrent le canapé à la piste de course…

Chez l'enfant, la sédentarité détermine les comportements et les capacités de l'adulte qu'il va devenir. L'âge charnière se situe autour de 15 ans car l'ado peut aimer le sport et s'y sentir valorisé. Dans ce cas, sa pratique s'intensifie et modèle son corps et son comportement. Il devient sportif, pratique en loisir ou en compétition avec son club, son lycée puis plus tard avec le sport universitaire. Mais il peut aussi se détourner complètement de l'activité.

En France, 14% des garçons pratiquent une activité physique intense recommandée chaque jour par l'OMS et seulement 6% sont des filles. Pire encore, 50% des adolescents avouent ne bouger que lors des cours d'EPS. La sédentarité est donc bien présente et le temps passé devant les écrans augmente.

  • Freiner la montée de l'obésité

Le manque d'activité physique favorise le surpoids et le mal de dos. Les longues séquences d'inactivité favorisent également la survenue des maladies cardiovasculaires comme l'hypertension et les infarctus à l'âge adulte. Le maintien d'un poids approprié est un enjeu de santé publique dans de nombreux pays industrialisés dont la France, car la tendance s'accélère. 

Le grignotage est une parade contre l’ennui et le stress. Or, un tiers des adolescents français reconnaît manger entre les repas. À l'inverse, l'activité physique occupe et socialise que ce soit dans un club sportif, avec les copains dans le parc... Il s'agit donc d'un très bon remède contre l'ennui et l'isolement, bien meilleur que le grignotage. Mieux vaut dépenser de l'énergie sans grignoter qu'ingérer des calories sans bouger.

Aujourd'hui, de plus en plus de mairies installent des équipements sportifs gratuits pour les ados comme les terrains de street basket ou de foot de rue.

  • Les bienfaits du sport pour les ados

Le bon développement des muscles et des articulations par la pratique du sport dans l'enfance renforce la densité osseuse qui protègera principalement les femmes de l'ostéoporose après 50 ans. Le bon développement des capacités cardiaques rend le quotidien plus facile. Or, la pratique du sport dans l'enfance et l'adolescence conditionne la sédentarité de l'adulte. Ainsi, la Société Française de Cardiologie réalise actuellement une campagne choc, de sensibilisation à partir des résultats d'études internationales. En 1970, un collégien moyen courait 600 mètres en trois minutes alors qu'il lui faut aujourd'hui 4 minutes.

  • Une prescription pour les ados et des résolutions pour les parents

En cette rentrée des classes, pour la santé présente et future des enfants, il est vivement recommandé de les inscrire à une activité physique soit dans un club sportif, soit dans une activité périscolaire. Il faut trouver la bonne méthode pour les motiver et à cet âge, l'identification est la plus efficace. Cette méthode est facile à utiliser pour les sports à idole comme le foot mais aussi pour l'imaginaire pour les sports de combats et arts martiaux, l'escrime ou l'équitation. L'objectif n'est pas d'en faire des champions mais de leur apprendre à se faire plaisir en bougeant.

Emmenez vos enfants à l'école en patinette ou à pied plutôt qu'en voiture. Contre les écrans, il est possible de joindre l'utile à l'agréable avec des jeux vidéo qui les font bouger (Wii fit, Kinect...). Ils joueront ainsi devant un écran mais avec une dépense énergétique importante et un bon apprentissage moteur.

Dans le futur, ils pourront peut-être alimenter leur TV en pédalant devant leur série préférée comme on recharge son portable à la gare. Des prototypes de ce type de vélo sont actuellement testés. La dépense d'énergie humaine est gratuite, peu polluante, renouvelable et elle est bonne pour notre santé. L'activité de nos enfants est le meilleur atout pour réussir une transition écologique responsable et bénéfique pour la santé du plus grand nombre.

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24