1. / Bien-être - Psycho
  2. / Sport et santé

Profession éducateur en activité physique adaptée

Le métier d'éducateur en activité physique adaptée est récent. Sa mission est d'aider les malades à pratiquer une activité physique adaptée à leur pathologie lorsque le sport a été prescrit par un médecin. Ce sport sur ordonnance est prévu par la loi du 26 janvier 2016 de modernisation de notre système de santé.

Rédigé le

En quoi consiste le métier d'éducateur en activité physique adaptée ?

L'éducateur en activité physique adaptée apprend au patient à bouger son corps sans le blesser en tenant compte de ses faiblesses, de sa pathologie. Il s'agit en quelque sorte d'une éducation à l'activité physique. "Pendant plusieurs mois, on met en place toutes les recommandations, ce qu'il faut faire pour leur santé. Et par la suite, ils seront autonomes à le faire. Le but, c'est de rendre les patients autonomes", explique Candice Ostric, éducatrice en activité physique adaptée.

Après une chirurgie de l'obésité, ces séances sont obligatoires car elles font partie du processus de guérison. L'hôpital Bichat Claude Bernard à Paris est un pionnier en la matière car rares sont les médecins à prescrire de l'activité physique. Le gouvernement l'avait pourtant recommandé dans son plan obésité qui conseille la mise en place d'équipes spécialisées en activité physique. Une mention que l'on retrouve pour de nombreuses maladies chroniques comme dans le plan de lutte contre le cancer.

C'est dans les facultés de sport que sont formés les futurs éducateurs en activité physique adaptée. Pendant trois ans, les étudiants explorent les pathologies chroniques, se mettent à la place des malades et imaginent des activités physiques pour les aider à aller mieux.

Maisons de retraite, centres de rééducation, soins psychiatriques ou neurologiques… les aspirants devront se faire une place car la profession est très récente et reste méconnue du monde médical qui les confond trop souvent avec les kinésithérapeutes : "Notre métier n'a rien à voir avec la kinésithérapie, tient à préciser Alexandra Landry, enseignante, nous ne mobilisons pas les gens, nous ne faisons pas de rééducation. Un kiné va plus travailler le membre lésé alors que l'éducateur en activité physique adaptée va travailler le corps en entier".

Près de 3.000 éducateurs en activité physique adaptée travaillent aujourd'hui dans le domaine de la santé.

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24