1. / Bien-être - Psycho
  2. / Sport et santé

Le scanner qui prouve qu'Usain Bolt était blessé

Pour la dernière course de sa carrière, la finale du relais 4x100 mètres, le Jamaïcain s'était écroulé bien avant la ligne d'arrivée, stoppé par une blessure à la cuisse. Il a posté jeudi sur les réseaux sociaux une imagerie médicale prouvant l'existence d'une lésion aux ischio-jambiers.

Rédigé le

Le scanner qui prouve qu'Usain Bolt était blessé
Usain Bolt en 2013

La Grande-Bretagne a remporté la médaille d'or du relais 4x100 mètres des Championnats du monde et, même si le public londonien s'en est extasié, ce n'est pas ce qui était attendu par les suiveurs de l'athlétisme. Dimanche 12 août 2017, pour l'ultime course de sa carrière, Usain Bolt se devait de gagner une dernière fois. Mais le dernier relayeur jamaïcain a été cloué au sol par une blessure à la cuisse, quelques dizaines de mètres après son démarrage.

Une sortie gâchée, déjà entachée par sa troisième place lors du 100 mètres une semaine plus tôt. Sur les réseaux sociaux ou parmi les commentateurs, certains jugeaient que le triple recordman du monde avait simulé sa blessure, se sachant hors de forme et incapable de courir.

Une petite polémique qu'Usain Bolt a souhaité éteindre. Le 17 août, il a posté sur Twitter une photo des résultats de son scanner de la cuisse gauche, avant de la retirer. Certains médias, comme le Daily Mail, ont tout de même capturé l'image.

L'usure, l'âge ou des blessures précédentes comme possibles explications

"Il n'avait pas besoin de montrer qu'il avait quelque chose", estime le Dr Alain Frey, médecin-chef du département médical de l'Institut national du sport, de l'expertise et de la performance (Insep). Selon lui, s'arrêter ainsi en pleine course était déjà signe d'une blessure importante.

Après analyse de la photo publiée par le Jamaïcain, le médecin français distingue une "lésion de grade 3" (sur 4 grades) sur le biceps fémoral des ischio-jambiers. De quoi entraîner une absence "de six à huit semaines, pouvant aller jusqu'à trois mois". "La Foudre" a déjà dû annuler sa participation à un match caritatif prévu le 2 septembre à Old Trafford, l'antre de son club de cœur Manchester United.

Désormais retraité, il ne devrait pas subir de pression pour revenir au plus vite et pourra récupérer tranquillement. Il lui aurait été de toute façon très difficile de prendre le départ des meetings de fin d'année, puisqu'il faut compter "deux à trois mois pour reprendre l'entraînement fractionné puis les accélérations franches", selon Alain Frey.

L'homme le plus rapide du monde a plus tard confié à un journaliste de L'Equipe avoir ressenti "quelque chose" à sa cuisse lors des séries du 4x100 mètres, le matin de la finale. Il a alors hésité à déclarer forfait pour le grand raout du soir, avant de décider de courir. La longue attente dans la chambre d'appel, dénoncée par ses coéquipiers, a sans doute contribué à refroidir ses muscles, aggravant la blessure.

L'usure, un manque de préparation ou une lésion précédente au même endroit et ravivée par l'effort sont autant de causes potentielles de la blessure d'Usain Bolt. Sa trentaine passée peut également expliquer sa lésion. "Avec l'âge, le muscle perd en élasticité", précise le Dr Frey. Même s'il rappelle que Justin Gatlin est devenu champion du monde du 100 mètres cette année, à 35 ans.

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24