Fermer [X]
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. Vous pouvez néanmoins refuser l'utilisation des cookies, en cliquant ici
Mis à jour le 3 mars 2015 à 16h01
Mon compte

  >     >  Sténose lombaire : les nerfs comprimés

Sténose lombaire : les nerfs comprimés

Par La rédaction d'Allodocteurs.fr
rédigé le 10 décembre 2008, mis à jour le 22 janvier 2015

Des douleurs dans les cuisses et des difficultés à marcher qui obligent à diminuer progressivement les activités physiques... Si on pense en premier à une hernie discale, cela peut être une autre maladie d'usure de la colonne : la sténose lombaire ou canal lombaire étroit.

Sommaire

 

Un rétrécissement invalidant


Marina Carrère d'Encausse et Michel Cymes expliquent le canal lombaire étroit.

On estime que 15% des douleurs lombaires seraient liées à un rétrécissement du canal rachidien. Le canal lombaire étroit se manifeste d'abord par des lombalgies ou des sciatiques à répétition.

La colonne vertébrale comprend 33 vertèbres empilées les unes sur les autres. Entre chaque vertèbre, un disque cartilagineux permet de limiter les frottements des surfaces articulaires et d'amortir les chocs. Le tout est maintenu par des ligaments et les tendons des muscles du dos. Les vertèbres sont trouées à l'arrière et l'empilement des vertèbres au niveau de ces trous, forme un canal. On l'appelle le canal rachidien, il protège la moelle épinière. De chaque côté des vertèbres, de petites cavités permettent aux nerfs d'émerger de la moelle.

Ces fibres nerveuses transmettent les ordres de mouvements envoyés par le cerveau aux différentes parties du corps. Dans le bas du dos, au niveau des vertèbres lombaires, une partie de ces fibres forme ce que l'on appelle la queue de cheval.

Avec l'âge, il arrive parfois que le canal contenant la moelle épinière se rétrécisse au niveau de la région lombaire. Les racines nerveuses de la queue de cheval et l'enveloppe qui la protège (la dure-mère), peuvent alors être plus ou moins comprimées. C'est aussi le cas des vaisseaux sanguins qui alimentent les nerfs. Du coup, ces nerfs ne reçoivent plus de sang et ils s'abîment.

Il existe plusieurs causes à cette compression comme l'arthrose. Cette maladie liée au vieillissement entraîne une déformation de l'os et le fait épaissir anormalement à certains endroits. Autre cas, le disque peut être présent mais fissuré. Du coup, il forme une hernie discale qui comprime les nerfs. D'autres facteurs peuvent rétrécir le canal comme par exemple le glissement d'une vertèbre, mais cela est rare.

Des difficultés à marcher ou des picotements dans les jambes peuvent apparaître mais aussi des problèmes sphinctériens. Autrement dit, des difficultés pour uriner et une impuissance. Quand le traitement courant (anti-inflammatoires, kinésithérapie et repos...) ne suffit pas à supprimer les douleurs, il est possible d'intervenir chirurgicalement.


Libérer les nerfs comprimés


Attention, images d'intervention chirurgicale : le chirurgien élargit petit à petit le canal rachidien.

Quand la gêne et la douleur deviennent trop importantes et qu'on constate une perte d'autonomie, la chirurgie est nécessaire. Une intervention courante à partir de 70 ans, qui a pour cause l'arthrose dans 90% des cas.

Pour libérer les nerfs comprimés, une opération peut être réalisée. Avant l'intervention, il va repérer la zone touchée grâce à une IRM de la région lombaire. Généralement, seules trois ou quatre vertèbres sont concernées.

Cette opération n'est réalisée qu'à deux conditions. D'abord, il faut que les traitements médicamenteux, comme les anti-douleurs, les anti-inflammatoires et les infiltrations, ne soient plus suffisants. D'autre part, il faut que la sténose soit vraiment invalidante.

La laminectomie, aussi appelée recalibrage lombaire, est une intervention chirurgicale qui consiste à couper la partie postérieure des vertèbres lombaires (lames vertébrales) pour soulager la moelle épinière trop comprimée dans le canal de la colonne vertébrale. Cette opération se fait sous anesthésie générale et n'est pas sans risque. Cet acte chirurgical permet de libérer un canal trop étroit. Pour cela, on retire une ou plusieurs lames ce qui permet de redonner un calibre normal au canal rachidien sténosé (c'est-à-dire rétréci).


Une mobilité retrouvée


Lorsque la sténose lombaire est invalidante, l'opération permet aux patients de retrouver leur mobilité.

Du fait de la nature de la maladie, les interventions concernent surtout les personnes âgées. Au cours de l'opération, le patient est placé sur le ventre. Cette position est idéale pour atteindre le bas du dos, mais oblige le muscle cardiaque à travailler davantage, ce qui peut être problématique pour des malades âgés dont le cœur commence à fatiguer.

Après une laminectomie, les patients opérés doivent être suivis à l'hôpital. Ils sont juste en observation pour contrôler que tout redevient normal, signe que la moelle épinière n'est plus comprimée. 


En savoir plus sur la sténose lombaire


Sur Allodocteurs.fr

Dossiers :

Questions/réponses :

Ailleurs sur le web






Mots clés


Vos commentaires
Dr Tourmente - Allodocteurs.fr
Modérateur
@Babou du 22 : il faut d'abord une prise en charge de la douleur plus efficace, parlez-en à votre médecin généraliste (si vos médecins ne savent pas vous soulager, un centre de la douleur est-il envisageable en dépit des 80 km ? Ils proposent habituellement une prise en charge multidisciplinaire - médicaments, hypnose, soutien psychologique, neurostimulation externe parfois,...). Ensuite pour le canal lombaire étroit, parlez-en avec votre généraliste afin de savoir ce qu'il en pense, s'il estime qu'un second avis est nécessaire ou pas.
Citer
Babou du 22
Bonjour, Je vous ai envoyé un commentaire qui n'apparaît pas... Suis concernée par le sujet à double titre : 1- suis déjà opérée pour un canal étroit en L4 et L5 depuis 5 ans. 2- je recommence à souffrir : jambe, genou et fesse insensible ; difficulté à uriner...J'ai eu un bypass pour perdre du poids (52 Kgs) mais pas de soulagement, au contraire, l'an dernier.3- le chirurgien consulté m'a découvert, outre arthrose et scoliose, un kyste de Tarlov sur les vertèbres sacrées mais semble prendre mon état 'légèrement' ! J'ai 70 ans et dans ce dédale de douleurs, j'avoue ne plus savoir que faire. Que me conseillez-vous ? Je suis en Bretagne, à 80 Kms de Rennes. Merci de me répondre
Citer
Dr Tourmente - Allodocteurs.fr
Modérateur
En France, les mairies disposent d'une assistante sociale, si c'est le cas en Belgique, contactez-les car elle pourra vous aider dans les démarches pour bénéficier d'une aide et vous conseiller. Sur le plan médical, vous avez également besoin d'un soutien psychologique très rapidement, car la douleur est épuisante physiquement et psychologiquement. Pourriez-vous consulter un psychiatre (pris en charge) ?Une thérapie et/ou des médicaments pourraient vraisemblablement vous aider. Le TENS, neurostimulation externe, les massages, l'application de froid ou de chaud peuvent également apporter un soulagement (même s'il est de courte durée, c'est toujours cela de pris). La cliniques de la douleur pourrait évaluer si c'est indiqué dans votre cas. Je vous souhaite beaucoup de courage, ne perdez pas espoir...
Citer
johnnymusty
Bonjour docteur je vous explique en quelque mots la raison de mon mail Cela fais plus de 4 ans que mes soucis de dos s'aggravent . J'ai été opéré en 2005 d'une hernie discale , on m'avais mit du matériel pour la réalisation d'une arthodèse . Je n'ai gardé le matériel 1 an puis on me la enlevé car je souffrais encore plus . Depuis 1 ans je ne sais plus marcher , j'ai comme des poignards dans le dos dès que je force un peu , sa se répercute dans mes jambes dont la gauche qui est engourdie , j'ai l'impression d'avoir des fourmis voraces qui me dévore de l'intérieur surtout au niveau du genoux et une grosse brulure sur la cuisse . J'ai passé des tas d'examens et c'est toujours la même réponse . Se serait les nerfs qui seraient atteint dans le dos. Je suis sous morphine , mais sa ne marche que très peu de temps . Je suis allé deux en clinique de la douleur , le médecin qui m'a vu deux fois dans un état pas possible , je me traine avec des béquilles et avance pas à pas comme une tortue tellement la douleur me torture . Je ne sais plus quoi faire , sa deviens insupportable , j'ai beaucoup d'idées noires , en plus je vie seul isolé de tout . Je n'ai aucune aide si bien que mon petit appartement va finir par ressembler à une décharge . Je suis aux troisième étage , depuis Noêl j'ai même du mettre mon meilleur amis , mon petit chien chez ma fille qui habite très loin , je suis désocialisé , je ne vois plus personne . PS ; Une fois un médecin m'a dit que j'avais le canal lombaire étroit ??? SVP docteur dites moi si il y a une solution pour que je ne souffre plus autant que a la minute ou je vous écris . Mon mail est un SOS car si on ne m'aide pas , j'en finirais avec la vie , car je n'ai plus de vie avec cette torture au quotidien . Aidez moi je vous en supplie merci je veux encore croire qu'il aura un vrai médecin qui me redonnera une envie de vivre plus humainement. Jonhny Ciney en Belgique ps : Je serais même près a aller dans un autre pays , la France pour me soigner une fois pour toute . Ne me laissé pas tombé svp .
Citer
Dr Tourmente - Allodocteurs.fr
Modérateur
@MUMU51: il peut s'agit du navigateur que vous utilisez, essayez avec Firefox. Concernant la douleur, il est difficile de faire des prévisions en médecine... Il faut parfois plusieurs mois pour apprécier le succès de l'opération (laminectomie).
Citer
MUMU51
Je ne peux pas visionner les vidéos , dites moi comment procéder , dois-je faire un réglage de mon ordinateur ? Je voulais réagir à ce sujet sur la sténose lombaire , en particulier , opération du canal lombaire étroit sans hernie discale mais beaucoup d'arthrose , je viens de me faire opérer le 6 AVRIL et je suis encore à ce jour en arrêt maladie mais vu que tout va bien maintenant , mon médecin m'a autorisé à reprendre mon métier , je suis Assistante Maternelle à mon domicile pour 3 enfants de moins de 3 ans . Toutefois , j'ai une douleur résiduelle dans ma jambe droite sous forme de sciatique que je n'avais pas avant de me faire opérer , seulement problème à la marche ( périmètre de marche très réduit ) j'ai recontacté mon chirurgien qui m'a donné du Prégabaline 75 mg la première semaine puis 100 mg pendant 3 semaines , il m'a aussi demandé de le rappeler à la fin du traitement pour savoir si je n'ai plus ces douleurs. Pouvez-vous me dire si ces douleurs disparaîtront ?
Citer
Yveline34
Bravo pour les vidéos,nickel,aucun couac,j'ai même pu en adresser une aux US pour quelqu'un qui souhaite voir de quoi il en retourne avant d'accepter une intervention pour le 'canal lombaire étroit' Merci,ainsi que pour votre très bonne humeur.
Citer
Modérateur Allodocteurs.fr
Modérateur
erreur corrigée. merci de nous l'avoir signalée.
Citer
mcg
Il y a une erreur :le reportage-vidéo est un sujet sur une contre-indication de la pilule contraceptive alors que je consulte un sujet sur la mobilité après une opération d'un canal lombaire étroit . A contrôler, SVP
Citer
Réagir à cet article

Pour réagir à cet article merci de vous identifier

S'abonner à la newsletter
Allodocteurs.fr

Liens non sponsorisés
Allodocteurs.fr : un site d’information médicale, sur lequel vous retrouverez toute votre santé en vidéo, expliquée par des docteurs en médecine et professionnels de santé.
Ce site respecte les principes de la charte HONcode. Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).