1. / Alimentation
  2. / Nutriments
  3. / Vitamines

Vitamine C : comment éviter les carences

Une alimentation équilibrée avec une portion de cinq fruits et légumes par jour suffit normalement à couvrir nos besoins en vitamine C. En cas de carence, il est tout de même possible de se procurer de la vitamine C en pharmacie. Mais il faut faire les bons choix.

Rédigé le , mis à jour le

Vitamine C : comment éviter les carences

Dans les rayons de nos pharmacies, la star de l'hiver est la vitamine C. Il en existe de toutes les formes et pour tous les budgets. Alors pas si simple de s'y repérer. Pourtant attention, ces vitamines n'ont pas forcément toutes le même effet.

  • les vitamines C de synthèse : elles se retrouvent sous forme de comprimés à croquer ou de comprimés effervescents.
     
  • les vitamines C d'origine naturelle : souvent à base de fruits, essentiellement l'acérola ou le cynorrhodon, elles sont moins concentrées en teneur de vitamine C mais elles sont mieux assimilées car naturelles.
     
  • les vitamines C aux actions spécifiques : elles sont destinées aux personnes qui ont l'estomac fragile et qui veulent éviter les produits trop acides.
     
  • les vitamines C à action prolongée : elles vont se diffuser sur plusieurs heures pour permettre une bonne assimilation et éviter les effets stimulants lors d'une prise en fin de journée.
     

Mais pourquoi acheter de la vitamine C alors qu'en théorie, une alimentation équilibrée devrait suffire à couvrir nos besoins ? Pour Eric Myon, pharmacien, "on trouve de la vitamine C dans les fruits et certains légumes mais il faut qu'ils soient de très bonne qualité et souvent nous n'en consommons pas assez pour avoir les apports journaliers recommandés". Selon lui, il est donc important "quand on est très fatigué, quand on veut booster son système immunitaire de prendre de façon quotidienne une petite quantité de vitamine C".

Attention tout de même à ne pas trop en consommer. En plus d'être inutile, cela pourrait vous causer des maux d'estomac, des diarrhées et même des calculs rénaux. Dans certains cas, la vitamine C est même contre-indiquée comme le confirme Eric Myon : "Il faut être vigilant si on a des pathologies avec un excès de fer comme par exemple la drépanocytose ou si éventuellement on a un problème d'insuffisance rénale". Alors si vous voulez débuter une cure de vitamine C, surtout n'oubliez pas de demander conseil à votre médecin ou à votre pharmacien.

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24