1. / Alimentation
  2. / Nutriments
  3. / Oligo-éléments, minéraux

Sels minéraux, oligo-éléments : quels bienfaits ?

Les minéraux et oligo-éléments sont indispensables à notre organisme, notamment à la constitution de nos os, de nos dents, de nos cheveux et de nos tissus. Zinc, cuivre, fer, magnésium... ils sont utiles et bons pour notre santé, mais on ne sait pas toujours à quoi ils servent exactement et surtout dans quels aliments les trouver. Quelles sont les vertus de ces nutriments ? 

Rédigé le , mis à jour le

Sels minéraux, oligo-éléments : quels bienfaits ?
Sels minéraux, oligo-éléments : quels bienfaits ?
Sommaire

Sels minéraux, oligoéléments : la supplémentation en magnésium

Le magnésium est-il vraiment utile et comment en faire un bon usage ?

C'est la pilule miracle, la cure censée nous redonner de l'énergie, soulager nos crampes et atténuer notre stress. Le magnésium est sans doute le minéral le plus vanté et le plus utilisé. Son avantage : il répond à de nombreuses indications et on le trouve en vente libre en pharmacie.

Le magnésium reste le best-seller des compléments alimentaires. L'efficacité du magnésium est souvent questionnée, pourtant le magnésium est un minéral qui nous est indispensable comme l'explique Eric Myon, pharmacien : "le magnésium intervient dans plus de 300 réactions enzymatiques, c'est la raison pour laquelle il est essentiel à l'organisme. Au niveau musculaire, dès que vous mettez en place un système de contraction, le spasme se fait par l'arrivée de calcium dans le muscle. Et pour détendre le muscle, c'est le magnésium qui le remplace au niveau du muscle. Une carence en magnésium va parfois expliquer ces sensations de spasmophilie, de pseudo tétanie, de crispation musculaire".

Crampe, stress, irritabilité, fatigue… les indications sont nombreuses et les magnésiums variés. "Il existe différentes familles de magnésium", souligne Eric Myon, pharmacien : "ces différentes familles correspondent à différents sels. Et en fonction des sels de magnésium, on a une teneur en élément magnésium différente mais aussi une biodisponibilité, une capacité à pénétrer les cellules et une tolérance digestive différentes".

Attention par exemple au sulfate de magnésium utilisé pour ses vertus laxatives. Pour booster sa vitalité, d'autres sortes de magnésium sont à privilégier : "le glycérophosphate de magnésium est très bien toléré ou le bisglycinate qui en étant associé à un acide aminé a vraiment une excellente tolérance et une très bonne assimilation dans les cellules".

Pour bien assimiler le magnésium, mieux vaut privilégier une cure au long cours : "Pour une cure efficace de magnésium, idéalement il faut réaliser une cure sur trois mois avec un magnésium bien toléré, bien assimilé, avec des prises réparties dans la journée et plutôt avant le repas".

Le magnésium est à manier avec précaution si vous prenez d'autres traitements. Pour une utilisation optimale, demandez conseil à votre pharmacien.

Sels minéraux, oligoéléments : encadrer l'oligothérapie

Comment se passe une consultation de nutrithérapie ?

Dis moi quels sont tes symptômes et ce que tu manges et je te dirai ce dont tu as besoin… Cela pourrait être l'adage de la nutrithérapie, littéralement le fait de soigner grâce à une alimentation adaptée et le recours aux compléments alimentaires quand cela s'avère nécessaire. Quels bienfaits les patients peuvent-ils en tirer ?

Le but des consultations de nutrithérapie est de prévenir et soulager de nombreuses pathologies grâce à l'alimentation et les compléments alimentaires.

L'examen clinique consiste à regarder ce que l'on appelle les phanères (cheveux, ongles, peau…). Avoir des phanères en bon état signifie que les membranes intérieures de nos cellules sont également en bon état et permettent de bons échanges.

Le recours aux compléments s'avère efficace à condition d'être suivi pendant 18 mois pour observer un renouvellement cellulaire. La nutrithérapeute veille ainsi à leur bonne utilisation. Il est en effet impératif de suivre scrupuleusement les conseils du médecin.

Si l'automédication est possible, une alimentation équilibrée permet d'apporter certains oligo-éléments en quantités suffisantes. Il faut en revanche être vigilant avec l'automédication des oligo-éléments ou des compléments alimentaires à base de fer et de cuivre. Ces oligo-éléments sont très pro-oxydants même à petites doses. Il est donc déconseillé de faire de l'automédication en fer et en cuivre.

En savoir plus sur les oligoéléments

Sur Allodocteurs.fr

Dossiers :

Questions/réponses :

Livre

  • Nutrithérapie
    Bases scientifiques et pratique médicale
    Jean-Paul Curtay
    Ed. Testez, juin 2008

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24