1. / Alimentation
  2. / Nutriments
  3. / Oligo-éléments, minéraux

Le magnésium, un oligo-élément vital

Près de trois Français sur quatre manquent de magnésium, un oligo-élément qui régule de nombreux phénomènes dans le corps. La carence est source de fatigue, d'irritabilité, de stress et elle se répercute sur le sommeil, l'humeur, les muscles,… Bonne nouvelle : elle se traite facilement, à l'aide de comprimés et d'une alimentation riche en magnésium.

Rédigé le

Le magnésium, un oligo-élément vital
Le magnésium, un oligo-élément vital

La magnésium est un oligo-élément indispensable : il est impliqué dans plus de 300 systèmes de régulation contrôlant les muscles, les nerfs, les os, les protéines, l'ADN, le glucose et le métabolisme énergétique. Il est présent dans toutes les cellules de l'organisme et il participe aux échanges d'ions entre les cellules.

Stress et magnésium, un cercle vicieux

Le stress joue un rôle majeur dans la carence en magnésium parce qu'il stimule la production des catécholamines, les  "hormones du stress". Elles favorisent la sortie du magnésium en dehors des cellules, puis son élimination dans les urines.

Chaque jour, le stress fait consommer à l'organisme 50% des apports en magnésium (source : Panorama du médecin, 30 novembre 2015).

La carence en magnésium entraîne comme symptôme le stress, qui augmente l'élimination du magnésium… A l'inverse, l'apport en magnésium freine la sécrétion des hormones du stress et le régule.

Autres rôles : il stimule l'immunité, sert à la transmission de l'influx nerveux et aux contractions musculaires ; il régule également l'humeur, le sommeil, le comportement et le stress.

La carence en magnésium trop fréquente

La quantité de magnésium par jour varie selon l'âge et le sexe, mais en moyenne, 375 mg sont recommandés quotidiennement pour les adultes. Toutefois, les femmes enceintes, les sportifs et les personnes âgées ont des besoins supérieurs.

L'étude SU.VI.MAX* a révélé que 77% des femmes et 72% des hommes avaient un apport en magnésium insuffisant, de l'ordre de 225 mg/j soit moins de 60% de la consommation recommandée. Avec à la clé une irritabilité, une fatigue, les deux symptômes phare de cette déficience. L'anorexie, les crampes, notamment nocturnes, les contractures musculaires (la paupière qui palpite par exemple), l'anxiété, la fatigabilité,... sont également des symptômes possibles de cette carence.

Le taux sanguin de magnésium est très approximatif : un taux normal n'exclut pas une déficience. Le dosage n'a donc pas grand intérêt et il est rarement réalisé. Les médecins préfèrent donner du magnésium et vérifier s'il améliore les symptômes ou non. Ces médicaments ne sont toutefois pas remboursés par l'Assurance-maladie car jugés pas assez efficaces.

Certains aliments riches en magnésium sont à privilégier : les légumes verts, les légumes et fruits secs, les bananes, les céréales complètes, les noix et cacahuètes, le chocolat noir. Certaines eaux minérales sont intéressantes lorsqu'elles contiennent plus de 50 mg par litre : Hépar®, Contrex®, Quézar®, Badoit®, Courmayeur®,…

Attention à l'alcool, même en quantités modérées, car il augmente l'élimination du magnésium par les reins (jusqu'à quatre fois plus). Certains médicaments comme les diurétiques, les contraceptions hormonales, les régimes hypocaloriques, accentuent la carence.

* SU.VI.MAX, étude de supplémentation en vitamines et minéraux.1994-2003. Apfelbaum et all.

Sources :
- Magnesium deficiency, the real emperor of all maladies ?Medscape, 11 mai 2015
- Panorama du médecin du 30 novembre 2015

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24