1. / Alimentation
  2. / Aliments
  3. / Viande et poisson

Menu du jour : du poisson aux métaux lourds

130 produits à base de poisson frais et surgelés ont été passés au crible par l'association 60 millions de consommateurs. Résultat : entre la présence de métaux ou de fragments de coeur, les résultats sont édifiants.

Rédigé le

Menu du jour : du poisson aux métaux lourds
Menu du jour : du poisson aux métaux lourds

"Tout est-il bon dans le poisson ?", l'enquête publiée jeudi 21 avril par nos confrères se penche sur des produits incontournables de nos placards comme les boîtes de thon.  Quinze boîtes de marques différentes ont été analysées et toutes, sans exception, contiennent des traces de métaux tels que le mercure et l'arsenic. Les effets de la toxicité du mercure sont documentés et l'on sait qu'il peut avoir à long terme un impact délétère sur le système nerveux. Autre "cadeaux surprise" présents dans les boîtes : des quantités variables d'arêtes, des fragments de coeur et même des traces d'ovocytes pour trois références.

Y'a-t-il du poisson... dans le poisson ?

La publication montre aussi que certains produits contiennent plus d'eau que de poisson. Les noix de Saint-Jacques surgelées sont particulièrement concernées avec cinq produits sur douze gorgés d'eau. Quant aux réelles quantités de poisson présentes dans ces produits industriels...elles sont très variables. L'exemple du surimi est le plus parlant avec un taux de 22% de poisson pour la marque "Winny" de Cora contre 49% pour le surimi de Monoprix. L'enquête appelle les consommateurs à davantage de vigilance quand ils regardent les listes d'ingrédients de ces produits, plus elles sont longues, plus ils contiennent d'additifs.

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24