1. / Alimentation
  2. / Aliments
  3. / Eau

Carafes filtrantes : la qualité de l'eau n'est pas au rendez-vous

Elles sont censées délivrer une eau au goût plus agréable, voire éliminer les nitrates et le calcaire pour notre plus grand bien. Mais selon l'Anses, les carafes filtrantes dégradent plus la qualité de l’eau qu’elles ne l’améliorent. 

Rédigé le

Carafes filtrantes : la qualité de l'eau n'est pas au rendez-vous
Carafes filtrantes : la qualité de l'eau n'est pas au rendez-vous

Alors que près de 20% des foyers français sont équipés de carafes filtrantes, l’Agence nationale de sécurité sanitaire, de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) met en garde les consommateurs sur l’utilisation de ces dispositifs qui peuvent dégrader la qualité de l’eau du robinet.

Ainsi, selon l’expertise menée par l’agence, "l’usage de carafes filtrantes peut conduire au relargage de différents contaminants (ions argent, sodium, potassium, ammonium) dans l’eau de boisson, à un abaissement du pH, voire à une altération de la qualité microbiologique de l’eau". Pour autant, l’agence note que "les données actuellement disponibles ne mettent pas en évidence de risque pour la santé du consommateur".

Une eau de qualité incertaine

L’expertise dénonce également les revendications d’efficacité mises en avant par les fabricants de carafes qui, selon elle, "devraient systématiquement être vérifiées par des essais normalisés", ce qui n’est actuellement pas le cas. Essais dont les protocoles mériteraient d’être améliorés, souligne par ailleurs l’Anses.

L’agence préconise également que "les pourcentages de réduction des paramètres testés observés (figurent) sur les emballages et/ou notices d’utilisation des cartouches filtrantes".  

Enfin, elle "recommande que l’eau filtrée respecte les limites ou références de qualité définies dans le réglementation relative aux eaux destinées à la consommation humaine". Et elle rappelle que "les matériaux constitutifs des carafes, bouteilles et cartouches filtrantes doivent satisfaire à la réglementation relative aux matériaux en contact avec les aliments", ce qui n’est pas toujours le cas, en particulier pour les produits proposés à la vente en ligne, souligne l’agence.

Respecter la notice d’utilisation

In fine, l’Anses recommande aux utilisateurs de carafes et bouteilles filtrantes de respecter scrupuleusement le mode d’emploi de leur appareil, notamment en ce qui concerne le nettoyage de la carafe, le remplacement des cartouches ou la mise en contact de l’eau filtrée avec certains ustensiles en métal ou en céramique particulièrement lorsque l’eau est chauffée.

L’eau filtrée doit être conservée au réfrigérateur et consommée dans les 24h suivant la filtration.

Quant aux restrictions ou précaution d’usage mentionnées dans les notices pour certains usagers, elles doivent impérativement être suivies, souligne l'agence (par exemple pour les nourrissons et les personnes suivant un régime alimentaire pauvre en sodium ou en potassium).

L’Anses conseille aux utilisateurs de prêter une attention particulière aux revendications d’efficacité des carafes affichées par les fabricants, à condition qu’il s’agisse "des paramètres pour lesquels la conformité à la norme a été vérifiée".

Enfin, l’instance sanitaire rappelle qu’en aucun cas ces dispositifs de filtration "ne sont conçus pour rendre potable une eau qui ne le serait pas" et qu’ils doivent donc être exclusivement réservés à l’eau distribuée au robinet.

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24