Un spécialiste peut-il passer à côté d'un diagnostic d'autisme ?

Comment un spécialiste peut-il passer à côté d'un diagnostic d'autisme ?

Rédigé le , mis à jour le

Un spécialiste peut-il passer à côté d'un diagnostic d'autisme ?

Les réponses du Pr. Catherine Barthélémy, chef du service pédopsychiatre au CHRU Tours :

"L'autisme a été connu et enseigné de manière insuffisante dans les facultés de médecine. En faculté de médecine, deux heures sont consacrées à l'autisme, ce qui est nettement insuffisant. Le développement de l'enfant ordinaire est de mieux en mieux connu. Ces dernières années, on a réussi à décoder les étapes de développement. On a également des spécialistes du langage, de la motricité…

"Cela démontre les compétences et les potentiels chez les enfants qui se développent bien et chez les enfants qui se développent moins bien. Il y a dix ans, les équipes étaient beaucoup moins compétentes. À partir de l'an 2000, un effort a été fait en France pour créer des dispositifs qui sont les centres de ressources pour l'autisme dont les missions sont d'une part d'approfondir le diagnostic quand le diagnostic est suspecté, et d'autre part de faire le diagnostic quand il y a contestation. Ces équipes ont aussi pour mission de former les professionnels de la santé, mais aussi ceux de l'éducation."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :

* Les réponses du Pr. Catherine Barthélémy, chef du service pédopsychiatre au CHRU Tours

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24