Sodas et jus de fruits : plus sucrés qu'on ne l'imagine

Les amateurs de sodas et de jus de fruits mésestiment la quantité de sucre présente dans ces boissons. C'est le résultat d'une enquête menée auprès de 2000 personnes du Royaume-Uni, par l'Université de Glasgow, en Ecosse.

Rédigé le , mis à jour le

Sodas et jus de fruits : plus sucrés qu'on ne l'imagine
Sodas et jus de fruits : plus sucrés qu'on ne l'imagine

"Combien de cuillères de sucre contient selon vous ce soda ?". Voilà la question que les chercheurs de l'Université de Glasgow ont posé à plus de 2 000 personnes du Royaume-Uni. Les résultats sont surprenants.

La plupart des personnes ont légèrement surestimés la quantité de sucre présente dans les boissons gazeuses. A l'inverse, pour les smoothies, milkshakes, boissons énergiques, et autres jus de fruits, les consommateurs ont généralement sous-estimé ce dosage, à hauteur de quatre cuillères à thé. Au top 10 des boissons jugées les moins sucrées : le jus de grenade. Selon les sondés, il contiendrait 18 cuillères à thé de moins que le dosage réel.

Les participants consommaient au moment de l'enquête 659 grammes de sucre par semaine, soit l'équivalent de 450 calories par jour. C'est un quart du quota de calories recommandé par jour pour les femmes, et un cinquième pour les hommes. Le tout, consommé uniquement en boissons sucrées.

"Il est facile de consommer des boissons sucrées de nos jours", explique Naveed Sattar, professeur de médecine métabolique à l'Université de Glasgow. Jus de fruits, boissons gazeuses, énergétiques se sont considérablement développés ces dix dernières années. "Cette surconsommation de sodas favorise l'obésité qui augmente également le risque de développer des maladies comme le diabète de type 2, l'hypertension, et les maladies cardiaques".

L'étude démontre d'ailleurs que près d'un quart des sondés (24 %) s'accordent volontiers la consommation de sodas, durant leurs régimes. Or, c'est bien là tout le problème. Les personnes estiment que la boisson sucrée fait moins grossir qu'un hamburger.

Pour le principal auteur de l'étude, le Pr. Sattar, "cette étude confirme que la majeure partie des gens n'ont pas conscience de la forte quantité de sucre liquide qu'ils consomment chaque jour". A tel point d'ailleurs, que les jus de fruits et les smoothies sont perçus comme des options "santé".

L'étude rappelle pour finir que réduire sa consommation de boissons sucrées, c'est réduire sa consommation quotidienne de calories. Le problème, c'est que les consommateurs disent rencontrer de grandes difficultés à changer leurs habitudes. Pourtant, "nos papilles gustatives peuvent évoluer au fil du temps, et il est possible de les habituer à des boissons plus douces".

Source : "UK public underestimating sugar levels in popular drinks", University of Glasgow, 17 avril 2012.

En savoir plus

Dans les médias :

Sur Allodocteurs.fr :

 

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24