Sevrage alcoolique : pourquoi le baclofène ne fait-il pas l'unanimité ?

Le baclofène est parfois prescrit pour le sevrage alcoolique mais ne fait pas l'unanimité auprès des professionnels de santé. Pourquoi ?

Rédigé le , mis à jour le

Sevrage alcoolique : pourquoi le baclofène ne fait-il pas l'unanimité ?

Les réponses avec le Pr Michel Reynaud, psychiatre, addictologue :

"Le baclofène fait de plus en plus l'unanimité. Les professionnels de santé devant l'arrivée de ce médicament qui n'avait pas suivi les procédures de validation classiques, ont pris des positions prudentes. Au départ, on criait au miracle devant ce médicament. On évoquait la possibilité de traiter sans aucun autre problème tout l'alcoolisme mais aussi les autres addictions. Cela a entraîné des contre-réactions des personnes qui n'y étaient pas habituées.

"Il y a donc eu un combat qui a peut-être globalement bénéficié car cela a intéressé les médias, et maintenant on a un vrai intérêt porté sur le baclofène et sur les autres médicaments. Mais désormais les sociétés scientifiques reconnaissent que le baclofène apporte un plus. Elles attendent les deux essais que l'on appelle en double aveugle qui permettent d'objectiver de façon totalement scientifique l'efficacité et les effets secondaires du baclofène. Nous aurons les résultats de ces essais courant décembre 2014."

En savoir plus sur le sevrage alcoolique

Dossiers :

Questions/réponses :

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24