Scoliose : sur quels critères décide-t-on d'opérer ?

À quel degré de courbure opère-t-on pour stabiliser la colonne avec des tiges et quels sont les risques de l'opération ?

Rédigé le , mis à jour le

Scoliose : sur quels critères décide-t-on d'opérer ?

Les réponses avec le Pr Pierre Guigui, chirurgien orthopédiste :

"Il ne faut pas penser en terme de degré, c'est une fausse analyse. De nombreux paramètres entrent en ligne de compte : la notion d'évolutivité de la maladie, c'est-à-dire en combien de temps elle s'aggrave, l'aspect de profil est aussi extrêmement important pour les chirurgiens orthopédistes (y a-t-il des zones de cyphose, y a-t-il des zones de lordose…), la réductibilité de la déformation, l'âge de l'enfant...

"Il y a beaucoup de paramètres et ce n'est pas les seuils angulaires qui font que l'on va opérer un patient. Il est important de bien le comprendre. Si le profil est vraiment très moche, s'il y a des zones de cyphose en thoraco-lombaire par exemple... ce sont des indications à un traitement chirurgical. Ce n'est pas uniquement l'angulation qui compte."

En savoir plus sur la scoliose

Dossier :

Questions/Réponses :

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24