Quand des patients deviennent soignants

Inspirée par des expériences québécoises, la France a lancé il y a trois ans un programme pilote de médiateur de santé. Le principe : former et embaucher trente personnes ayant connu eux-même des troubles psychiques dans des établissements de santé mentale. Un lien atypique, qui permet aux malades d'exprimer leurs émotions en toute liberté.

Rédigé le

Quand des patients deviennent soignants

Se rendre tous les matins dans un hôpital psychiatrique fait partie du nouveau métier de Philipe... Après un stage et une formation théorique, cet ancien patient atteint de troubles psychiques est désormais passé du coté des soignants. Il est ainsi devenu médiateur de santé au sein d'un hôpital psychiatrique et a relevé le défi de s'intégrer parfaitement à l'équipe soignante.

Son vécu en tant que patient dans les services psychiatriques lui permet de mieux comprendre certaines situations qui peuvent échapper au personnel soignant, en leur donnant un éclairage supplémentaire : celui du malade.

Son passé, Philipe l'exploite lors de ces entretiens avec des patients, comme avec Antoine qui souffre de troubles bipolaires. "On se ressemble, explique-il, il a été formé pour mettre des mots sur des émotions négatives, permettre de dire son mal-être. Sans lui je pense que je n'en serais pas là ou j'en suis".

Avec son profil atypique, au fil du temps, Philipe s'est révélé être un élément précieux pour certains malades. Il leur permet d'envisager une éventuelle stabilité psychique et d'effacer la vision négative qu'ils ont d'eux même et de leur maladie. Pour ses patients, Philipe est un exemple d'insertion et un espoir.

En 2016, une nouvelle opération de formation de ce type devrait être reconduite en France et permettrait de faire naitre de nouveaux médiateurs de santé.

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24