Qu’est-ce qu’une péritonite ?

En médecine, le suffixe "ite" désigne une inflammation. La péritonite c’est donc l’inflammation du péritoine, une fine membrane qui tapisse les organes présents dans l’abdomen.

Rédigé le , mis à jour le

Qu’est-ce qu’une péritonite ?
Qu’est-ce qu’une péritonite ?

Dans la cavité abdominale, nous avons l’estomac, l’intestin, le côlon et d’autres organes comme le foie, la rate ou les reins.

Le péritoine est en fait une sorte de sac composé de deux feuillets. L’un - dit viscéral - recouvre les organes et l’autre - le feuillet pariétal - tapisse la face interne de la paroi abdominale.

Comme ces enveloppes sont lisses et qu’elles sécrètent un liquide, elles facilitent le glissement des viscères pendant la digestion, et en même temps ce sac, qui possède de nombreux replis, maintient les organes en place quand nous bougeons.

L’inflammation du péritoine, la fameuse péritonite, est une infection grave qui a deux origines principales.

Soit un organe, comme l’appendice, s’infecte et cette infection va gagner le péritoine. L’autre cause, qui est la plus fréquente, c’est la perforation d’un organe dans l’abdomen, comme un ulcère de l’estomac. Du liquide contenant des bactéries va alors s’accumuler entre les feuillets du péritoine et provoquer une inflammation.

Comme le péritoine est très étendu et possède de nombreux vaisseaux sanguins, l’infection peut se propager très rapidement et se transformer en septicémie, une infection généralisée du sang.

C’est donc une urgence médicale dont les symptômes se manifestent par des douleurs intenses, une contracture de tous les muscles de l’abdomen, les médecins parlent de "ventre de bois", qui peut s’accompagner d’une forte fièvre, de vomissements et d’un arrêt du transit.

L’hospitalisation est nécessaire pour traiter la cause de la péritonite, cela peut aller de la suture d’un ulcère, à l’ablation de l’appendice ou d’une partie de l’estomac. Il faut souvent utiliser une dose massive d’antibiotiques pour juguler l’infection.