Pollution de l'air : deux tiers des villes chinoises hors-normes

Le gouvernement chinois a admis que deux-tiers des villes du pays dépassaient le seuil maximum de pollution atmosphérique prévu par les nouvelles normes. Il a annoncé la mise en place de mesures écologiques.

Rédigé le

Pollution de l'air : deux tiers des villes chinoises hors-normes
Pollution de l'air : deux tiers des villes chinoises hors-normes

Les nouvelles normes chinoises comptabilisent les particules fines d'un diamètre inférieur ou égal à 2,5 microns qui pénètrent profondément dans les poumons et sont les plus nocives pour la santé.

Face à ces très mauvais résultats et sous la pression populaire, le gouvernement chinois a ordonné la mise en place d'ici la fin de l'année 2012 de mesures de pollution de l'air. Ces mesures s'appliqueront à 31 agglomérations dont Shanghai et Pékin.

Mais les normes que le pays entend appliquer sont toutes personnelles… Elles restent en effet trois fois plus élevées que les objectifs fixés par l'OMS en matière de pollution atmosphérique.

Deuxième économie de la planète et premier marché automobile mondial, la Chine doit faire face à d'énormes problèmes écologiques. Le grand nombre industries polluantes et la circulation routière en constante progression menacent gravement l'environnement.

De plus, le pays tire plus de 70 % de son énergie de la combustion du charbon, ce qui en fait le premier émetteur mondial de gaz à effet de serre.

Les autorités ont souvent été taxées de laxisme et accusées de sous-estimer la gravité de la pollution atmosphérique des zones urbaines.

 En savoir plus

 

 

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24