Par quels moyens dépiste-t-on le cancer du poumon ?

Par quels moyens dépiste-t-on le cancer du poumon ?

Rédigé le , mis à jour le

Par quels moyens dépiste-t-on le cancer du poumon ?

Les réponses avec le Dr Philippe Girard, pneumologue à l'Institut mutualiste Montsouris :

"Par définition, le dépistage s'adresse à des gens qui n'ont strictement aucun symptôme. Mais on peut proposer un dépistage à des personnes qui ont des facteurs de risque. Et pour le cancer du poumon, le plus grand facteur de risque reste le tabac. On sait de façon à peu près certaine que rechercher des cellules cancéreuses dans l'expectoration ou grâce à une radio des poumons ne marche absolument pas. On peut trouver quelques petits cancers supplémentaires, mais on ne va pas réussir à réduire la mortalité par cancer du poumon. Une des études qui a été réalisée semble montrer que sous certaines conditions, pour certains sujets, le dépistage par un scanner avec une faible dose et une technique un peu particulière, permettrait peut-être de diminuer un peu la mortalité par cancer du poumon. Mais le meilleur moyen de se protéger reste de ne jamais fumer. Pour le moment, cela ne s'adresserait qu'aux anciens fumeurs ou fumeurs actifs."

En savoir plus

Dossier :

Questions/Réponses :

* Les réponses avec le Dr Philippe Girard, pneumologue à l'Institut mutualiste Montsouris

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24