Ostéochondrite de la hanche, attention aux enfants

Si votre enfant se met à boiter sans raison, d'une démarche difficile et douloureuse, il faut s'inquiéter : c'est souvent de cette manière que débute l'ostéochondrite de la hanche. Elle affecte près d'un garçon sur 750, les filles étant cinq fois moins touchées. Les causes de cette maladie sont encore assez mystérieuses. Mais il s'agit d'un défaut de croissance osseuse chez l'enfant. Elle survient en général entre 4 et 8 ans.

Rédigé le , mis à jour le

Ostéochondrite de la hanche, attention aux enfants
Ostéochondrite de la hanche, attention aux enfants
Sommaire

Le mécanisme de la hanche

osteochondrite_intro.flv
Marina Carrère d'Encausse et Michel Cymes expliquent l'ostéochondrite de la hanche.

La hanche est l'articulation qui joint le bassin à l'os de la cuisse, le fémur. Cet os a un col et une tête arrondie qui s'emboîte parfaitement dans le creux de l'os de la hanche, que l'on appelle le cotyle.

Les deux surfaces articulaires sont protégées par du cartilage. C'est cette articulation qui permet la marche et supporte tout le poids du corps, lorsque l'on est en position debout.

Comme tous les tissus, les cellules de l'os ont besoin d'être irriguées par le sang. Mais pour une raison inconnue, l'une des artères chargée de nourrir cette partie se bouche. Résultat, la tête du fémur n'est plus irriguée et va progressivement se condenser et se nécroser.

Dans 10 % des cas, les deux têtes fémorales sont touchées, l'enfant va se mettre à boiter, de manière répétée et douloureuse.

Cette phase de nécrose n'est que la première étape de l'ostéochondrite. Au fil des semaines, l'os va se ramollir de plus en plus et se fragmenter. Cette fragmentation est due à la revascularisation de l'os, c'est comme si cette zone se nettoyait pour se reconstruire.

 

Quels traitements possible  ?

68-osteochondrite_temoignage_hanche.flv
Florian a 7 ans et demi. Depuis 2 mois, il est hospitalisé au centre pédiatrique de Bullion, il souffre d’une ostéochondrite de la hanche gauche.

L'ostéochondrite évolue en partie vers la guérison, mais au prix d'un traitement orthopédique très long, qui commence toujours par une période d'immobilisation pour décharger la hanche du poids du corps.

Chez les enfants qui ont moins de 6 ans, 8 fois sur 10, le traitement orthopédique est suffisant. Mais pour certains d'entre eux, il est nécessaire d'intervenir chirurgicalement. La rééducation n'a pas échoué, elle est dans tous les cas nécessaire pour assouplir la hanche.

 

La chirurgie à la rescousse

doss_osteochondrie_chirurgie.flv
Attention, images de chirurgie : l'opération consiste à replacer tête fémorale en bonne position.

Il n'existe aucun médicament pour soigner cette maladie. La seule solution est d'ordre mécanique, elle consiste à limiter les déformations de la tête fémorale.

Pour cela les enfants sont immobilisés en position allongée pendant des semaines afin que la tête du fémur ait le temps de se solidifier à nouveau. Il arrive toutefois que la déformation soit trop prononcée. Dans ce cas, l'opération devient indispensable. Elle consiste à replacer la tête fémorale en bonne position dans le cotyle de la hanche. Pour cela les chirurgiens peuvent agir directement sur l'os du fémur de deux manières : soit en le retaillant soit en agissant directement sur la position du bassin, c'est le plus fréquent.

S'il existe plusieurs techniques chirurgicales, elles ont toutes le même objectif : faire en sorte que cette articulation fonctionne de nouveau en permettant à la tête fémorale de se développer, en épousant parfaitement le creux du cotyle au niveau de la hanche.

L'intervention est systématiquement pratiquée chez les enfants dont la plaque de croissance au niveau de la tête fémorale commence à être ossifié entre 7 et 9 ans, ou lorsque la tête fémorale présente une déformation importante.

Le traitement dure en moyenne 18 mois. Dans tous les cas, il faut bien surveiller l'évolution de cette articulation car le remodelage de la tête fémorale peut durer plusieurs années. Si elle ne devient pas parfaitement sphérique, à l'âge adulte, il y a un risque d'arthrose précoce de la hanche c'est-à-dire que le cartilage qui protège les surfaces articulaires est détruit. Une prise en charge précoce et continue diminue ce risque.

 

Et à l'âge adulte ?

doss_osteochondrie_temoin.flv
Quentin peut maintenant pratiquer le roller.

La prise en charge de l'ostéochondrite n'est jamais anodine. Elle impose souvent de longs mois d'hospitalisation. Mais si le traitement est pratiqué assez tôt, la plupart des enfants retrouvent une marche normale et peuvent ensuite pratiquer le sport de leur choix.

A l'âge adulte dans 60 % des cas, il peut persister une déformation ou une arthrose de la hanche. Si la gêne est trop importante, une autre intervention chirurgicale peut être préconisée. Réservée à l'adulte, cette opération consiste à remplacer la tête fémorale par une prothèse.

 

En savoir plus

Dossiers sur Bonjour-docteur.com :

Sur le forum :