Lutte contre les maladies rénales : tout le monde s'y met !

Une première grande enquête, avec un suivi au long court de malades chroniques du rein, a été ouverte lundi 5 mars 2012, en France. Son objectif est de mieux connaître les facteurs de risque et d'évolution de ces pathologies. Ce lancement intervient quelques jours avant la Journée mondiale du rein qui se tiendra le 8 mars 2012.

Rédigé le

Lutte contre les maladies rénales : tout le monde s'y met !
Lutte contre les maladies rénales : tout le monde s'y met !

Après les Etats-Unis, l'Allemagne ou les Pays-Bas, c'est au tour de la France de mener une étude à grande échelle sur les maladies rénales. La cohorte "CKD-Rein" (pour Chronic Kidney Didease) suivra 3 600 patients pendant au moins 5 ans.

Agata Ruiz de la Prada s'engage pour les maladies du rein et du coeur

Mieux comprendre pour mieux prévenir

L'objectif de la recherche est de mieux cerner les facteurs de risque et de progression de ces pathologies qui affecte plus de 5 % de la population adulte. Comprendre comment interagissent le mode de vie des personnes, l'environnement, la génétique et les pratiques médicales sur l'évolution de la maladie rénale permettra de mettre en place des moyens de prévention plus efficaces.

Les responsables de l'étude chercheront notamment des biomarqueurs pour identifier les personnes les plus susceptibles d'évoluer vers la dialyse, pour lesquels il faudrait mettre en place des mesures de prévention ou des traitements.

Ces recherches seront aussi l'occasion de récolter du "matériel" pour l'avenir. Des échantillons de sang et d'urine seront ainsi prélevés chez les patients pour constituer une "biobanque" destinée à des études ultérieures.

Journée mondiale du rein

Le 8 mars, pour la septième année consécutive, la Journée mondiale du rein se tiendra dans 37 pays, afin de sensibiliser l'opinion, les pouvoirs publics et les professionnels de santé, à l’impact des maladies rénales sur la santé publique. Le thème de cette année ? Le don de rein, promu par le slogan "Donner, recevoir : un rein pour sauver la vie". En France, où 33 000 personnes vivent avec un rein greffé, des rencontres-débats et des colloques seront organisés autour de la question.

Mais les autres pays ne sont pas en reste pour agir. En Espagne, par exemple, vient d'être lancé le premier observatoire social de la santé cardio-rénale, à l'initiative de fédération ALCER. L'opération a pour but d'informer et faire prendre conscience à la population du lien qui existe entre la santé de deux organes pourtant bien différents : le cœur et du rein.

Et pour donner un coup de projecteur sur cette initiative, la créatrice Agata Ruiz de la Prada a créé des tee-shirts autour des thèmes du rein et du cœur. Tentés ? Avis aux fashionistas engagé(e)s : les vêtements seront en vente en ligne dès le 8 mars sur le site de l'Observatoire de la santé cardio-rénale (en espagnol).

En savoir plus

 

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24